Scroll To Top

A la une / Actualité

Nouvel hôpital de Skikda

Sit-in de protestation des travailleurs

Des dizaines de travailleurs de l'établissement hospitalier Bouhara-Abderezak, des pharmaciens, du personnel paramédical et de l'administration ont organisé, hier matin, un sit-in dans  l'enceinte de l'hôpital avant de marcher quelques mètres plus loin pour faire une halte devant la DSPS, afin de réclamer le départ du directeur général de l'EH, ainsi que celui du DSPS. Les manifestants ont scandé des slogans hostiles à ces deux cadres de la santé. 

Les travailleurs de cet hôpital retiennent plusieurs griefs contre, notamment, le DG de l'hôpital qu'ils accusent de vouloir imposer un diktat par ses agissements et ses intimidations et ses décisions arbitraires à l'encontre du personnel. Ils lui reprochent aussi les intimidations et les menaces à l'encontre des travailleurs qui ont répondu à l'appel général de la grève faisant savoir qu'il a exigé des agents de sécurité de lui dresser une liste nominative de tous ceux qui manifestent. Les pharmaciens, relevant de l'UPS, se montrent, quant à eux, solidaires des travailleurs et reprochent au DSPS son abus de pouvoir quant à la liste des officines de garde. 
En effet, ils considèrent certaines décisions comme irréfléchies, notamment l'obligation de permanence de nuit pour des officines situées dans des régions isolées, ne tenant nullement compte du danger auquel peuvent être exposés les pharmaciens. Ils précisent également que certaines pharmacies ne sont jamais portées sur les listes de garde. L'un d'eux dira : “Depuis son installation à la tête du secteur de la santé, le DSPS a établi 80 mises en demeure.” 
À signaler que mercredi dernier, les travailleurs de cet hôpital ont débrayé pendant deux heures pour exiger le départ du DG qu'ils accusent d'être sourd à leurs revendications socioprofessionnelles et de ne pas tenir compte de la convention collective qu'il refuse toujours de signer.


A. Boukarine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER