Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Direction de la santé de Sétif

Sit-in des diplômés en pharmacie

© D. R.

Plusieurs dizaines de diplômés en pharmacie venus des quatre coins de la wilaya de Sétif ont observé, hier, un sit-in devant le siège de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Sétif pour protester contre ce qu’ils ont qualifié de blocage des agréments d’ouverture d’officines depuis plusieurs années.

En effet, selon les protestataires, la commission chargée de l’octroi des agréments n’a pas siégé depuis pas moins de huit ans à cause du refus de l’Ordre local des pharmaciens de Sétif et du Syndicat des pharmaciens d’officine d’y siéger. La directrice de la santé, qui a reçu les plaignants, a indiqué que le problème la dépasse et qu’ils doivent se rendre ailleurs pour trouver une solution à leur problème.

“Le problème d’installation des 53 pharmaciens est une décision abusive que nous avons refusée et refuserons de cautionner. La justice a aussi tranché et il existe  114 arrêts et jugements stipulant la fermeture des pharmacies dont les agréments ont été octroyés d’une manière illégale et qui, depuis 2012, ne sont pas reconnus par l’Ordre.

Il a été demandé noir sur blanc par les différentes juridictions de fermer lesdites pharmacies et l’établissement d’une nouvelle liste selon les lois qui régissent le secteur, dont les deux arrêtés ministériels datant respectivement de 2002 et 2005, en vain”, nous dira Fayçal Abed. Et de renchérir : “Actuellement, pas moins de 1 400 diplômés sont inscrits sur ledit registre. Si la situation venait à être assainie, nous pourrions satisfaire pas moins de 200 demandes.”
 

F. S.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER