Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

alger

Sous haute sécurité

Les services de la Sûreté d'Alger ont assuré toutes les mesures de sécurité au niveau de 167 centres d'examen du baccalauréat session juin 2018, tout en facilitant le trafic routier au niveau des grands axes menant vers les centres d'examen, a indiqué le lieutenant de police, Mouloud Ibaazaten. Dans une déclaration à l'APS en marge d'une visite d'inspection du déroulement de la première journée des examens du baccalauréat au lycée Al-Idrissi dans la commune de Sid M'hamed, le lieutenant Ibaazaten, chef de la cellule de communication de la Sûreté d'Alger, a précisé que toutes les mesures ont été prises pour “garantir le bon déroulement de l’examen”, tout en facilitant le trafic routier au niveau des axes menant aux centres d'examen.
À Alger, 2 000 policiers de différents grades et spécialités ont été mobilisés pour la couverture sécuritaire des examens du baccalauréat prévus du 20 au 25 juin courant. Ils devront assurer, durant les 5 jours que dure l’examen, la sécurisation de 167 centres d'examen, 5 centres de correction et deux centres de collecte de copies, a-t-il indiqué. Des dispositifs de prévention ont été mis en place pour faciliter la circulation à proximité des centres d'examen et assurer la sécurité des candidats à travers des points de contrôle fixes et d'autres mobiles pour assurer le bon déroulement des épreuves du baccalauréat.
Le lieutenant Ibaazaten a indiqué que tous les moyens pour sécuriser l'événement, dont des hélicoptères de la DGSN, ont été mobilisés en coordination avec la salle de contrôle par caméras de la Sûreté de la wilaya d'Alger pour parer à tout imprévu, ajoutant que les équipes de la Police judiciaire étaient également mobilisées.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER