Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

LES SETIFIENS PRIS DE PANIQUE

Suspicion d'un cas de choléra

Le service des maladies infectieuses du CHU Saâdna-Abdennour de Sétif a enregistré avant-hier l'admission d’une jeune fille présentant des symptômes du choléra.
Selon des sources médicales, la patiente dont les jours ne sont pas en danger a séjourné durant les jours de l’Aïd el-Adha dans l'Algérois où des cas confirmés de choléra ont été enregistrés. Selon notre source, en attendant les résultats des analyses, la patiente a été prise en charge.
Par ailleurs, l’enregistrement de 36 cas de diarrhée au niveau de la cité Boucekine a semé la panique dans la ville de Sétif.
Les services compétents au niveau de l’APC ont aussitôt procédé à des analyses qui ont confirmé que l’eau du forage (puits) de la mosquée El-Qods de la cité Boucekine est trouble et dégage une odeur nauséabonde. Le forage a été fermé par mesure conservatoire en attendant la confirmation par les analyses bactériologiques. Une enquête épidémiologique a été lancée par les services de la santé en étroite collaboration avec les bureaux d’hygiène des APC, notamment l’APC du chef-lieu de wilaya. Les services de l’APC ont aussi indiqué qu’ils sont prêts à distribuer des galets de chlore pour les habitants ayant des puits ou de grandes bâches à eau.
Par ailleurs, les services de santé ont aussi indiqué que selon les recommandations, une cellule de veille est installée pour faire face à une éventuelle apparition de cas de choléra ou autres maladies à transmission hydrique.
De son côté, le Pr Djelloul Lacheheb a indiqué que les personnes n’ayant pas eu de contact avec celles atteintes au niveau des wilayas où des cas de choléra ont été confirmés n’ont pas à s’inquiéter.


F. Senoussaoui

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER