Scroll To Top
FLASH
  • Le procès de Kamel Chikhi, dit "El Boucher", est reporté au 19 juin sur demande ses avocats.

A la une / Actualité

Il les considère dans la lignée du mouvement estudiantin national

Talaie El-Houriat salue la mobilisation des étudiants

 Le parti Talaie El-Houriat a réagi hier aux manifestations des étudiants dont il “se félicite du grand degré de responsabilité et d’implication de la jeunesse qui a bravé la peur et les menaces de répression et veillé à maintenir le caractère pacifique de sa mobilisation”. Aussi considère-t-il que “par leur engagement, leur rejet d’un 5e mandat et du régime politique en place, les étudiants s’inscrivent dans la lignée du mouvement estudiantin national”. Par ailleurs, le parti d’Ali Benflis a salué le mouvement de protestation des journalistes de la Radio nationale qui ont dénoncé la censure. “Talaie El-Houriat salue également la mobilisation inédite des journalistes de la Radio nationale qui ont manifesté pour leur droit à informer et à exercer pleinement leur profession, le droit  à l’information du citoyen, et le respect du service public”, écrit le parti dans un communiqué rendu public.

ARTICLES CONNEXES

  • Celya Benyahia étudiante en architecture et membre du Club «Nomad» à Liberté
    «Nous allons continuer à occuper les campus»

    Pour mettre un terme au mouvement de protestation contre le 5e mandat dans les universités, le ministère de l'enseignement supérieur a décrété des vacances avant l’heure.

  • De Béjaïa à Médéa, en passant par Tizi Ouzou, Boumerdès et Bouira
    Les étudiants invitent le système à “dégager”

    Le rejet du cinquième mandat pour Bouteflika et du système est porté massivement par la communauté estudiantine. Il était loisible de le vérifier, hier, dans les villes universitaires de toute la région de Béjaïa à Médéa.

  • Rassemblements et marches dans toutes les villes universitaires de la région
    Une mobilisation sans précédent à l’Est

    Par milliers, les étudiants des trois universités de la wilaya de Constantine ont envahi hier les esplanades des campus pour dire non à un 5e mandat pour le président Bouteflika.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER