Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Retard dans la réalisation des projets de logements dans la wilaya

Tébessa : Temmar sermonne les responsables de l’habitat

Des projets à la traîne depuis 2008, tel est le constat fait hier par le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, au cours d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tébessa. En effet, la visite de travail a été entamée au chef-lieu où, déjà, on lui donna des explications sur les programmes non lancés, à l'image des logements ruraux, ceux de type AADL et autres projets de construction d'établissements scolaires qui enregistrent un retard sur tous les plans. Des explications qui ne semblaient pas convaincre M. Temmar qui n'a pas caché sa colère envers des responsables du secteur dans la wilaya. Lors de son intervention en marge de sa visite, le ministre a révélé être informé de la situation de son secteur dans cette wilaya, particulièrement le problème du projet AADL et des retards enregistrés dans la réalisation du projet de logements sociaux dans la nouvelle ville Doukane. Il a également annoncé l’inscription au profit de la région de 1 000 logements ruraux, 500 de type LPP, 200 de type LSP et 287 de type AADL. Par ailleurs, le ministre a fait état d’une enveloppe de 50 milliards de centimes, destinée à l'aménagement des projets de logements ruraux. Dans l’après-midi, le ministre s’est dirigé vers les projets de logements situés respectivement sur la route de Constantine et Boulhef Dyr, de type LSP et AADL. Sur les sites des projets qui accusent de gros retards, il a instruit les responsables du secteur, en l’occurrence les directeurs de l'OPGI et du logement de la wilaya, d'accélérer la cadence du travail et d’éviter le cumul de retards enregistrés sur les différents projets. Sur le site de Boulhef Dyr, le ministre a pris connaissance, là aussi, du grand retard enregistré dans la réalisation du projet AADL. Il s’est engagé à mettre de l'ordre avec l'attribution du projet à une nouvelle entreprise après avoir résilié le contrat avec l'ancienne entreprise turque initialement chargée de la réalisation du projet.

Rachid Ghorieb


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER