Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Frontière Ouest

Tentative d’introduction de plus de 3 quintaux de kif en provenance du Maroc


Les éléments des gardes-frontières ont réussi,  lundi, à mettre en échec une tentative d’introduction, depuis la bande frontalière ouest, de quelque 318 kg de kif traité provenant du Maroc. Selon la même source, cette opération a été effectuée par une patrouille de contrôle des frontières, menée par les éléments des gardes-frontières près de la localité de Bab El-Assa (Tlemcen), qui précisent que les narcotrafiquants ont tenté de profiter des mauvaises conditions climatiques ayant sévi dans cette région pour acheminer cette quantité de drogue. Une enquête a été ouverte par les instances compétentes de la Gendarmerie nationale de Tlemcen pour élucider cette affaire.

APS



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 01/02/2018 à 14h08

En 2017, + de 50 tonnes récupérées par les forces de sécurité algérienne. Je trouve bizarre qu'aucun avocat ou Cabinet d'avocat algérien ne puisse prendre les devants en assignant le Maroc devant une instance internationale afin de demander une réparation financière pour le préjudice causé au peuple algérien par l'introduction sans arrêt de ce poison mortel (drogue). Un chef de demande de 01 milliard d'euro à titre de condamnation serait bien puisque nous avons la preuve tangible (drogue).

Commentaires
1 réactions