Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Il volait ses victimes en leur offrant du chocolat contenant des tranquillisants

Un Algérien risque la prison à vie au Canada

Un Algérien de 47 ans, qui a trouvé un stratagème en volant ses victimes avec des chocolats contenant des tranquillisants, a été auditionné jeudi à la cour de justice de Montréal, après avoir été extradé la veille des États-Unis où la police l’avait arrêté le 31 mars dernier à la demande du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Hamid C., qui a été présenté au juge, fait face à 18 chefs d’inculpation, dont vol qualifié, entrée par effraction et voies de fait, selon La Presse canadienne (PC). D’après le Code criminel du Québec, il risque la prison à vie. À l’issue de l’audition du présumé voleur, son avocat Michael Morena n’exclut pas une demande de remise en liberté provisoire. “Nous avons reçu une divulgation assez importante que l'on va prendre le temps d'étudier en vue de préparer une éventuelle requête de remise en liberté”, a-t-il déclaré, cité par l’agence de presse. Le présumé accusé s’est vu reprocher une série de vols, en droguant ses victimes avec du chocolat contenant un puissant sédatif.
Les délits commis à Montréal se sont produits en décembre dernier, selon un compte rendu de la police. Mais l’homme, originaire d’Alger, a également fait des victimes avec le même procédé en Indonésie, à Hong Kong et à l’île Maurice. Dans les villes de Montréal et d’Ottawa, il a ciblé des personnes âgées qui ont mis en vente leurs maisons, selon les médias locaux. Le modus operandi est quasiment le même à chaque fois. H. C. se présente au domicile du vendeur et se montre intéressé par l’achat de la maison. Il arrive avec une bouteille de vin et une boîte de chocolat. Le visiteur insiste alors auprès de sa victime pour déguster le chocolat. Après avoir consommé le chocolat, la victime perd aussitôt connaissance. Le voleur prend ensuite le temps de dévaliser la maison. Il s’avérait que le chocolat contenait un puissant psychotrope à effet sédatif. Après une série de vols à Montréal, l’homme est allé en février à l’île Maurice rejoindre une femme de 62 ans qu’il a connue sur un site de rencontre, pour la dévaliser de la même manière.
La dame a été droguée avec le même produit contenu dans les sucreries de l’Algérois. Celui-ci a déjà fait parler de lui en 2001, lorsqu’il fut arrêté à Jakarta pour avoir forcé un coffret de sûreté dans un hôtel, non sans tenter de faire boire un cocktail aux agents de sécurité de l’établissement hôtelier. Deux ans plus tard, il sera également arrêté à Hong Kong où il a été accusé d’avoir drogué des étudiants dans le but de les détrousser. Le voleur a beaucoup voyagé. Avant son interpellation à Atlanta, plusieurs polices du monde étaient à sa recherche : la police de Toronto, le SPVM, US Marshals, Interpol. Jeudi, le procureur de la couronne s’est opposé à la remise en liberté de l’inculpé.


Y. Arkat  


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER