Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Actualité

LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE LA REFORME HOSPITALIERE A ANNABA

Un constat critique

Accompagné de Chakib Khelil, ministre de l’Energie, M. Aberkane a procédé, jeudi, lors de sa visite à Annaba, à l’inauguration du centre des grands brûlés à l’hôpital Ibn-Sina, centre financé par Sonatrach. S’exprimant  devant les cadres dirigeants du CHU Ibn-Rochd, le ministre de la Santé a mis en exergue les lacunes dont souffre son secteur dans cette ville et a appelé à une meilleure prise en charge du malade. De leur côté, les médecins spécialistes ont relevé l’absence notamment d’une minimum de moyens leur permettant d’accomplir correctement leur mission.
Le ministre de la Santé reviendra à la charge lors d’une séance de travail avec le personnel médical et gestionnaire en s’interrogeant sur les raisons qui poussent les citoyens à préférer le privé au public malgré la différence du coût, et a exhorté, encore une fois, les concernés à plus d’efforts.
 Dans une halte au niveau des locaux de l’entreprise Insid à Chaïba, une proposition a été faite pour l’exploitation de ces locaux d’une superficie de 5 200m2 au profit du secteur de la santé.
Il y a lieu de relever, enfin, que dans la majorité de leurs interventions, les spécialistes et les chefs de services ont insisté sur le manque de moyens et la vétusté des équipements dont les plus importants sont souvent à l’arrêt, ce à quoi le ministre a répondu en évoquant l’existence d’un nouveau décret habilitant les directeurs des hôpitaux à disposer des sources de financement pour l’amélioration des services et pour une meilleure prise en charge du maladie.

F. H.