Scroll To Top

A la une / Actualité

Alors qu’il doit regagner son pays aujourd’hui

Un Français s’est vu confisquer son passeport à Tizi Ouzou


Interpellé par la police à Tizi Ouzou, le 27 décembre dernier, un Français, Jean-François Le Dizès, s’est vu confisquer son passeport après avoir été conduit au siège de la sûreté de wilaya pour enquête. Selon ce militant de la Gauche alternative, et auteur de plusieurs carnets de voyage dont “Globe-trotter, carnets de voyage d’un bourlingueur militant”, son interpellation est survenue alors qu’il était en train de suivre la marche du vendredi pour les besoins d’un nouveau carnet de voyage en Algérie où il séjourne pour la 15e fois depuis les années 70, époque où il était coopérant. “Lorsqu’on m’a conduit au commissariat la première fois, on m’avait reproché de prendre des photos de la marche, et après plusieurs jours de vaine attente de récupérer mon passeport, je me suis présenté une seconde fois, et là, on me reproche d’avoir parlé aux manifestants”, nous a expliqué ce Français qui s’est présenté à notre bureau. Pour lui, le problème est que son séjour prend fin aujourd’hui, mais jusqu’à hier après-midi, son document de voyage ne lui avait toujours pas été restitué. 

 

 

 


S. LESLOUS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER