Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Ce que propose l’association de protection des consommateurs

Un logo de qualité pour le produit algérien

L’Association de protection des consommateurs (Apoce) propose la mise en place d’un logo de recommandation du produit national algérien.
Il ne s’agit pas d’un label au même sens que celui lancé par le Forum des chefs d’entreprise (FCE) “Origine Algérie garantie” qui confirme si un produit est fabriqué en Algérie avec un taux d’intégration requis ou non. L’estampille qu’envisage de créer l’Apoce se veut, lui, un indice d’orientation du consommateur pour un meilleur choix en termes de qualité et de prix. Un cahier des charges contenant tous les critères nécessaire pour que ce logo soit délivré a été établi dans ce sens par cette association. Celle-ci lance un appel à travers lequel elle invite tous les intervenants directs ou indirects sur le marché à apporter leur contribution pour enrichir ce document. “Nous voulons un cahier des charges de consensus qui fait l’unanimité au sein de tous les acteurs du marché”, tient à expliquer le président de l’Apoce,
le Dr Mustapha Zebdi. “Nous voulons que la création de ce sceau soit la résultante d’un accord entre toutes les parties concernées, notamment les pouvoirs publics, les opérateurs économiques, les organisations professionnelles, les experts…”, précise-t-il. Car, “en tant qu’association, nous n’avons pas le droit de créer un label, il existe des organismes spécialisés et accrédités pour cela. Mais nous pouvons mettre un logo de recommandation de la part de l’association”, affirme le Dr Zebdi.
L’objectif est de faciliter le choix au consommateur face à une série de produits de même nature. “Nous pouvons dès lors conseiller le consommateur sur un produit pour lequel l’Apoce a d’ores et déjà effectué des études en termes de qualité, de prix,… et autres paramètres”, relève le président de l’Apoce. “Nous proposons qu’il y ait un logo sur les produits de manière à ce que la valeur et la quantité énergétique soient calculées par les diététiciens”, souligne-t-il.
C’est, selon Mustapha Zebdi, de mettre sur chaque étiquetage un logo d’une couleur précise, pour pouvoir identifier le produit le plus adéquat et faciliter le choix des consommateurs.
L’Apoce, relève-t-il, est en mesure de faire des tests comparatifs sur la base desquels, elle peut aider le consommateur à choisir les meilleurs produits qui remplissent le plus les conditions exigées en matière de tarification, de qualité, de conditionnement, d’hygiène… Parmi les critères introduits dans le cahier des charges par l’Apoce, il s’agit de prouver que c’est un produit national, avec un taux d’intégration acceptable ou au normes, la qualité… Il faut noter qu’il existe déjà “Tedj”, un “label de qualité national de certification volontaire” délivré par l'Institut algérien de normalisation (Ianor). Ce label apposé sur un produit atteste que ce dernier a été évalué et certifié conforme aux normes algériennes le concernant. “Le système de certification Tedj des produits comporte des essais et une évaluation du système qualité concerné”, indique l’Ianor.
La surveillance du système qualité est réalisée et des échantillons du produit peuvent être prélevés soit sur le marché, soit sur le lieu de fabrication, ou les deux, et ils sont évalués en vue d'établir la continuité de la conformité.
La certification Tedj de produits est une reconnaissance matérialisée par un certificat délivré par l'Ianor. Celui-ci prouve que le produit certifié Tedj est fabriqué conformément à des spécifications techniques préalablement fixées dans les normes qui le régissent.

B. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER