Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Un réseau de contrefaçon démantelé à Ouaguenoune (Tizi Ouzou)

Un million de dinars en faux billets récupérés

Les trois personnes composant le réseau de contrefaçon. © K. Tighilt/Liberté

La sûreté de daïra de Ouaguenoune dans la wilaya de Tizi Ouzou vient de mettre hors d’état de nuire un groupe de trois malfaiteurs spécialisés dans la fabrication de faux billets de banque en monnaie nationale. Les policiers ont ainsi récupéré une importante somme d’argent en fausses coupures de 2 000 DA évaluée à 1,032 million de dinars ainsi que trois véhicules et du matériel informatique utilisés par les membres du groupe pour s’adonner à la contrefaçon.
Selon les précisions du commissaire principal de la sûreté de daïra de Ouaguenoune, Hakim Lezam, qui s’est exprimé hier lors d’un point de presse dans le cadre de la lutte contre la criminalité, “il a été procédé au démantèlement d’un groupe criminel, de trois individus, spécialisé dans la fausse monnaie nationale activant dans la wilaya de Tizi Ouzou”, tout en précisant que “516 coupures en faux billets de 2 000 DA équivalant à une somme estimée à 1 032 000 DA, un lot de matériel informatique et trois véhicules utilisés par les malfaiteurs, originaires des localités de Tigzirt, de Mekla et d’Aïn El-Hammam, ont été récupérés”. Par ailleurs, le commissaire de police précisera que le numéro de série utilisé dans la fabrication de ces faux billets se compose des mêmes chiffres que ceux portés sur d’autres billets qui ont été utilisés par un autre groupe de trafiquants appréhendé en décembre dernier par la même brigade de Ouaguenoune, ce qui suppose, selon les enquêteurs, qu’il s’agit du même réseau de contrefaçon.
La suite de l’enquête devrait apporter plus de précisions quant à cette affaire.
Pour rappel, en décembre dernier, un réseau de faux-monnayeurs, composé de six individus dont trois filles, originaires de Tizi Ouzou et de Béjaïa, spécialisé dans la fabrication de faux billets de banque en coupures de 2 000 DA avait été arrêté par la même brigade de la sûreté de daïra de Ouaguenoune.
Une somme estimée à 50 000 DA en coupures de faux billets de 2 000 DA ainsi qu’un véhicule de tourisme et du matériel informatique avaient été saisis par la police.


K. Tighilt

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER