Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Actualité

Intempéries à travers le pays

Un mort et des dégâts considérables

Les dernières intempéries enregistrées ces dernières 48 heures ont causé des dégâts matériels importants et sont à l’origine de perturbations du trafic aérien et routier. Le décès d’un enfant de 10 ans est également à déplorer.

Ainsi, à Blida, elles ont provoqué l’effondrement du pont reliant la commune d’Oued El-Alleug à Mouzaïa sur la RN4. Ce pont d’une grande utilité pour le déplacement des personnes et la circulation routière, a été affaibli par la montée des eaux enregistrée ces dernières 24h. L’édifice s'est effondré hier à 5h30 du matin provoquant une panique chez des familles mitoyennes.
La montée des eaux de l’oued Chiffa, a carrément paralysé circulation routière sur la RN1 reliant La Chiffa à Médéa. La furie des eaux a provoqué également un éboulement à El-Hamdania et aux entrées des tunnels. La RN1 est aussi coupée à la circulation sur son tronçon reliant Boufarik-Sidi Aïd-Tessala El-Merdja ainsi que le CW n°14 reliant Haouch El-Kahla à Ouled Slama. Le CW 111 reliant Bouinan à Chebli est aussi coupé au niveau du centre de Béni Chouif ainsi que l’évitement Bouarfa-cité Driouche.
Cependant la Protection civile a aussi enregistré la destruction de quatre habitations précaires construites dans le lit de l’oued Sidi El-Kebir alors que d’autres habitations précaires situées sur les berges de l’oued courent le même danger.
Un enfant emporté par les eaux à Médéa
Un éboulement a eu lieu hier à hauteur d’El-Hamdania, à 15 km au nord de Médéa, charriant d’importantes quantités de terre qui ont été enlevées par les équipes d’entretien des travaux publics. Les crues d’oueds ont été à l’origine de la mort d’un enfant de 10 ans dont le corps a été emporté par les flots à Ouled Deid, à 40 km au sud-ouest du chef-lieu et repêché plus loin dans la commune voisine de Sidi Naâmane par les plongeurs de la Protection civile.

Des oueds en crue et des quartiers inondés à Bouira
Les pluies torrentielles qui se sont abattues ces dernières 48h à Bouira ont fait déborder certains oueds, notamment ceux de Bouaâmoud dans la commune de Lakhdaria et Tiksiriden dans la commune de Chorfa. Ainsi, les
villageois de la localité d’El-Mahouel, relevant de la commune de Lakhdaria, sont entièrement coupés du monde après que l’oued Bouaâmoud est sorti de son lit. L'oued Isser a
également débordé, provoquant des
inondations.
Du côté de la commune de Chorfa, à 50 km à l’est de Bouira, c’est l’oued Tiksiriden qui menace sérieusement les habitations. À Aïn Turk, plusieurs quartiers de la ville ont été inondés, donnant à cette municipalité des allures de piscine à ciel ouvert. Le même constat a été dressé du côté de la commune de Sour El-Ghozlane (sud de Bouira), où plusieurs quartiers ont été inondés.

Accidents de la circulation à Boumerdès
Un accident a été enregistré hier à l’entrée Est de la localité de Si Mustapha, heureusement sans gravité pour les occupants du véhicule qui a dérapé.
Un autre accident s’est produit dans la localité de Hammadi, où un camion s’est renversé en plein milieu de la chaussée sur l’autoroute Est-Ouest ne causant que des désagréments pour les usagers de cet axe important aux portes de la capitale.
à Constantine, des perturbations ont été enregistrées à l’aéroport international Mohamed-Boudiaf où des vols ont été annulés, à cause notamment du manque de visibilité intervenu dans l’après-midi de samedi vers 15 heures, nous a-t-on indiqué. Des vols à destination des wilayas du Sud ont, par ailleurs, connu du retard, alors que d’autres ont été déroutés vers d’autres aéroports.


Correspondants


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER