Scroll To Top

A la une / Actualité

Foncier industriel

Un nouveau cahier des charges début 2021

© D. R.

S’exprimant  sur  les  ondes  de  la  radio  locale  à  l'issue  de  sa  visite, dimanche, dans la wilaya de Médéa, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a répondu  à  certaines  questions  portant  sur  les  dossiers  relatifs  au développement  local,  annonçant  par  la  même  occasion  la  publication prochaine d'un nouveau cahier des charges régissant les zones industrielles.

À la question relative à l'assainissement du foncier industriel, Abdelaziz Djerad a indiqué que parmi les dossiers inscrits au programme de travail du gouvernement figure celui traitant de la révision du cahier des charges concernant les zones industrielles.

“Le nouveau cahier des charges des zones industrielles, qui sera promulgué au début de l'année 2021, ne permettra pas à l'acquéreur du foncier industriel de ne pas réaliser son investissement. De nouvelles dispositions seront introduites fixant d'une manière très précise les critères objectifs à même d'attirer les investisseurs réels dans ces zones.”      

Il faut savoir qu'un cahier des charges pour les concessions du foncier industriel permettra de s’assurer de la destination et de l'exploitation du terrain concédé. Il précisera les droits et obligations des investisseurs potentiels et le principe de récupération du terrain attribué par l’administration en cas de non-respect des clauses convenues.

Quant aux créneaux de développement, ils sont susceptibles de constituer des opportunités d'investissement dans les industries agroalimentaires, de créer et d'encourager des unités de transformation dans les zones à fort potentiel de production agricole considérées comme des zones d'extension agricole, notamment les étendues existant à travers les zones de Berrouaghia, de Benchicao, etc.

L'encouragement de la création d'un tissu industriel dans la région se justifie également par un ensemble de facteurs favorables à l'investissement, notamment la position géographique de la wilaya de Médéa sise à un carrefour de plusieurs axes routiers importants.

Pour Abdelaziz Djerad, la création d'unités industrielles qui participent de la démarche de développement de toute la région et de sa périphérie, constitue le moyen permettant de régler le problème de l'emploi et d'éponger le chômage des jeunes.
 

M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER