Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le P-DG de Sonelgaz à Tizi Ouzou

Un nouveau programme pour l’électrification de 18 500 foyers

Le P-DG de la Sonelgaz, Chahar Boulakhras © D. R.

La  wilaya  de  Tizi Ouzou  vient  de  bénéficier  d’un  nouveau  programme d’électrification au profit de 18 562 foyers, nécessitant 2 400 km de réseau et un montant de l’ordre de 5 605 millions de dinars pour combler le déficit qu’enregistre cette wilaya en matière d’électrification.

C’est ce qu’a annoncé, hier, le P-DG de la Sonelgaz, Chahar Boulakhras, qui a effectué une visite de travail dans la région. “Nous avons mis en place un programme et une feuille de route pour permettre d’absorber ce déficit d’ici à la fin 2021”, a déclaré Chahar Boulakhras, qui précise que ce déficit en électrification concerne essentiellement les foyers nouveaux.

“On ne pourra jamais atteindre un taux de 100% d’électrification car il y a toujours des constructions supplémentaires, mais par ce programme, nous allons accompagner l’habitat rural et les différents programmes de logements de la wilaya”, a t-il, toutefois nuancé. 

Dans le même sillage, le P-DG de Sonelgaz a annoncé le dégel de nombreux projets pour la wilaya. “Nous avons décidé de dégeler certaines opérations bloquées pour des considération financières.

Maintenant, nous allons arrêter les priorités avec les autorités locales et une dynamique nouvelle sera donnée à ce qui reste à réaliser pour la wilaya, aussi bien pour l’électricité que pour le gaz”, a-t-il annoncé sans, toutefois, préciser les projets concernés par ce dégel. 

Évoquant l’avancement du programme de raccordement en gaz naturel dans la wilaya, le P-DG de Sonelgaz a exprimé son souhait de voir Tizi Ouzou enfin raccordée à 100%. “À Tizi Ouzou, la pénétration en gaz dépasse les 87%. Il ne reste que 4 communes sur les 67 à raccorder et dont les travaux sont en cours, pour peu que certaines contraintes soient levées”, a-t-il estimé.

Parmi  ces  contraintes, le  P-DG  de  Sonelgaz  a  évoqué  la  question  des oppositions qui, a-t-il dit, bloquent l’avancement des projets. “Nous avons des contraintes à régler, notamment des oppositions de passage. Et je profite de cette occasion pour lancer un appel aux citoyens pour nous permettre de réaliser notre programme de développement dans les meilleures conditions possibles”, a-t-il affirmé. 

En effet, pour Chahar Boulakhras, “le développement nécessite impérativement des investissements qui ont besoin de foncier et de région à traverser. Je pense que les oppositions ne font que freiner ce développement, avec un impact sur les délais et sur la qualité du service”.

À souligner qu’au cours de cette visite, Chahar Boulakhras a visité le projet du siège de la direction de distribution de Tizi Ouzou qui sera réceptionné au mois de novembre prochain.  Dans la commune d’Iboudrarène, il a inauguré une extension du réseau électrique pour 12 foyers alors qu’à Aït Boumehdi, il a assisté à la mise en service du réseau de gaz naturel au profit de 1 500 foyers. 

Au chef-lieu des Ouacifs, le P-DG de Sonelgaz a inauguré une agence commerciale, avant de poursuivre sa sortie par la visite du poste 60/30 de Chaoufa, à Mekla, ainsi que l’unité de fabrication de freins au village Mira et l’abattoir de volaille, Eurl Ouichaoui, situé à Oued Aïssi. 
 

K. TIGHILT


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER