Scroll To Top
FLASH
  • 1 133 nouveaux cas de coronavirus et 19 décès enregistrés en Algérie durant les dernières 24h

A la une / Actualité

L’activité devrait être intensifiée à Tamanrasset

Un pôle d’aquaculture par excellence au Tidikelt

L’aquaculture, une plus-value économique pour les régions du Sud. ©D. R.

L’opération relative à l’ensemencement d’alevins de tilapia du Nil dans les bassins d’irrigation agricole du Sud se poursuit toujours dans la commune d’In Salah, à 700 km au nord de Tamanrasset.

L’opération réalisée en coordination avec la chambre agricole de Tamanrasset et le Centre national de recherche et de développement des ressources halieutiques et de l’aquaculture saharienne vise ainsi à promouvoir ce créneau d’activité dans le Sahara algérien à même d’élargir le périmètre d’expérimentation de l’aquaculture intégrée à l’agriculture dans cette région dotée d’importantes potentialités hydriques.
L’opération relative à l’ensemencement d’alevins de tilapia du Nil dans les bassins d’irrigation agricole du Sud se poursuit toujours dans la commune d’In Salah, à 700 km au nord de Tamanrasset. Des responsables de la chambre régionale interwilayas de la pêche et de l’aquaculture saharienne, basée à Ouargla, ont indiqué, avant-hier, qu’un lot de cette espèce de poisson africain expérimentée à travers le sud du pays a été introduit dans les bassins du Tidikelt. L’opération réalisée en coordination avec la chambre agricole de Tamanrasset et le Centre national de recherche et de développement des ressources halieutiques et de l’aquaculture saharienne vise ainsi à promouvoir ce créneau d’activité dans le Sahara algérien à même d’élargir le périmètre d’expérimentation de l’aquaculture intégrée à l’agriculture dans cette région dotée d’importantes potentialités hydriques et de structures techniques convenables à l’élevage de poisson. Cette expérience, qui en est à sa 4e étape après les trois premières lancées dans les périmètres agricoles de Tinarkoko et d’El-Maleh, situés respectivement à 5 et 7 km d’In Salah, intervient également dans le cadre de la concrétisation du plan aquapêche 2020 permettant au Tidikelt de devenir un pôle d’aquaculture par excellence, ajoutent les mêmes responsables qui ont fait savoir, en outre, que les 50 aquaculteurs bénéficiaires de ce projet sont conviés prochainement à une session de formation sur les nouvelles techniques adoptées pour réussir l’élevage de poisson dans le Sud. Une centaine d’agriculteurs se sont également intéressés à cette filière prometteuse, notamment dans les communes d’In Salah, d’In Ghar et de Foggaret-Larab.
Selon le responsable de la Chambre régionale interwilayas de la pêche et de l’aquaculture sahariennes, Omar Chakhar, cité par l’APS, la production annuelle de poisson d’eau douce, notamment le silure et le tilapia, est estimée à 1 000 quintaux. Dans le cadre des efforts menés pour encourager l’investissement dans ce domaine, il a été recommandé d’encourager l’investissement à l’effet de propulser cette filière à travers l’intégration de nouvelles espèces de poisson dans les bassins d’irrigation répartis sur les grandes exploitations agricoles de la région, laquelle s’apprête à accueillir, les 25 et 26 décembre prochains, la 3e édition des journées de dégustation de poissons. Cette initiative vise inéluctablement à renforcer la production de poisson d’eau douce destinée à la consommation et à la commercialisation locale qui contribuera à la diversification des ressources de revenus pour les familles en milieu rural. Pour promouvoir la pratique de la pisciculture artisanale dans la région, l’association de l’aquaculture du Tidikelt s’engage, pour sa part, à organiser des ateliers de formation au profit des jeunes agriculteurs, avec le concours des techniciens spécialisés dans le domaine, en vue d'assurer l’encadrement.

RABAH KARECHE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER