Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Absentéisme aux épreuves du BAC à Constantine

Un taux relativement élevé chez les candidats libres

© D. R.

Le taux d’absentéisme des candidats  aux  épreuves du baccalauréat qui se déroulent depuis  dimanche dans  des  conditions  exceptionnelles  n’a pas dérogé à la moyenne traditionnellement admise. À Constantine, les défections aux épreuves du baccalauréat de cette année ont avoisiné la moyenne d’un absent par centre. 

Une tendance qui a  prévalu durant les dernières années et qui a été plus ou moins respectée durant les deux premiers jours puisque l’on dénombre parmi les candidats scolarisés près de 80 absents sur  12 395 répartis sur 64 centres d’examen dans la wilaya de Constantine.

Chez les candidats libres, le nombre d’absents est passé de 1 470 au premier jour à  1 640, sur 6 271 prétendants, au deuxième jour de l’examen. Un taux relativement élevé, mais aucunement surprenant pour cette catégorie de candidats dont une bonne partie manque généralement à l’appel le jour “J”, selon les statistiques des années précédentes. 

Par ailleurs, un cas confirmé positif à la Covid-19 s’est présenté le premier jour à un centre d’examen dans la commune de Hamma Bouziane à Constantine. Il s’agit d’un candidat libre qui a reçu sa convocation pour passer les épreuves du bac au centre d’examen établi au CEM Touihrat de cette commune.

Dès   son arrivée  à  l’établissement, le  candidat a lui-même  annoncé aux encadreurs sa contamination au coronavirus et  sa  volonté de   passer  les épreuves sachant que des dispositions spéciales étaient prévues pour une telle éventualité. 

Il sera alors admis en salle d’isolement et, accompagné de surveillants munis d’équipement spécifiques à même d’annihiler tout risque de contamination, passera  les  épreuves  du  premier  jour, à  savoir  l’arabe  et  les  sciences islamiques.

Lundi, le candidat en question  ne  s’est pas présenté  alors  que les mêmes dispositions avaient été prises pour qu’il puisse passer la suite des épreuves. Une absence qui lui vaudra malheureusement son exclusion d’office pour absence.
 

Kamel GHIMOUZE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER