Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Exportations

Une feuille de route pour la filière agricole

Saïd Djellab, ministre du Commerce. © D.R.

Ce document s’articule autour de quelques axes. Il s’agit, selon le ministre, de garantir une offre suffisante et surtout exportable. Autrement dit, qui répond aux normes de qualité requises.

Le ministère du Commerce estime que la valeur des exportations hors hydrocarbures (EHH) avoisinera les 2,5 milliards de dollars d’ici à la fin de l’année 2018. Le premier responsable de ce secteur prévoit une hausse de 30% de ce montant dans les deux ou trois années à venir. “Pour atteindre un tel objectif, qui reste à notre portée, il faut que l’engagement des exportateurs soit total”, recommande Saïd Djellab.
En tout cas, son département, promet-il, s’engage à accompagner tous les exportateurs de produits agricoles pour peu qu’ils s’organisent en association ou autre organisation. Ces derniers sont associés dans les différentes rencontres de concertation décidées par la tutelle. En termes plus clairs, leurs propositions seront prises en compte dans le cadre de l’élaboration de la feuille de route dédiée à l’exportation de ce type de produits avant la fin de l’année en cours. Ce document s’articule autour de quelques axes. Il s’agit, selon le ministre, de garantir une offre suffisante et surtout exportable. Autrement dit, qui répond aux normes de qualité requises en la matière et aux exigences de la certification. À ce propos, les différentes institutions impliquées, dont celles relevant du ministère de l’Agriculture, sont en train de mettre en place une cartographie de tous les laboratoires qui certifient les produits agricoles en Algérie. Ces structures seront, de ce fait, à la disposition de tous les exportateurs. L’autre axe dégagé par la tutelle a trait à la logistique que M. Djellab veut plus efficiente. Les plateformes de logistique seront établies suivant le réseau routier national et en fonction des lieux où l’offre agricole est identifiée. C’est le cas des wilayas de Tindouf et de Tamanrasset où seront installées des plateformes logistiques dédiées essentiellement aux autres produits agroalimentaires et industriels. Le ministre rappellera, dans ce cadre, la caravane en route vers la Mauritanie qui arrivera à Nouakchott dans 10 jours. Le coup d'envoi de la caravane “Ponts de fraternité” pour la Mauritanie a été donné, mercredi, pour la participation au Salon de la production algérienne, prévu du 23 au 26 octobre à Nouakchott. La caravane transportant des produits algériens devra parcourir 3 500 km pour arriver à Nouakchott. Plus de 170 opérateurs économiques exposeront les différents produits auxquels une superficie de
4 000 m² a été réservée.
La caravane passera par le poste frontalier Mustapha Ben-Boulaïd, réalisé dans le cadre de la création d'une base logistique dans les régions frontalières et des accès vers les pays africains. “Si l’on atteint Nouakchott, on est donc à Dakar (Sénégal) qui ouvrira la porte de l’Afrique de l’Ouest”, a indiqué le ministre du Commerce, jeudi, à sa sortie du forum organisé en marge du salon Sipsa à la Safex. Quant aux produits agricoles, affirme le ministre, d’autres cargos seront mobilisés pour le fret aérien.
La logistique concerne également l’extérieur du pays. “Nous sommes en train de voir où nous pouvons créer des entrées principales de marchés en Europe, aux États-Unis ou en Russie.” Le troisième volet de cette stratégie adoptée par le ministère concerne l’agrément de l’exportateur. Le projet sera mis en place en collaboration avec les services compétents des douanes.


B. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER