Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Hygiène dans les établissements scolaires

Une rentrée et des incertitudes à Constantine

Le wali de Constantine, qui animait la semaine dernière une conférence de presse dédiée exclusivement aux préparatifs de la rentrée scolaire 2018-2019, avait affirmé qu’aucune inquiétude ne pèse sur les conditions de déroulement de cette dernière. Hier, les responsables de la Direction de l’éducation de la wilaya de Constantine, ont tenu une réunion consacrée à la rentrée scolaire au niveau de la wilaya. Le wali a annoncé que 62 milliards de centimes sont destinés aux communes de Constantine et d’El-Khroub pour l’aménagement des nouvelles cantines. S’agissant de l’état lamentable des sanitaires et partant, des réservoirs et bâches à eau dans la plupart des écoles, collèges et lycées de la wilaya, une enveloppe de plus de 3 milliards de dinars a été distribuée aux différentes communes pour leur réhabilitation. Un problème qui ne devrait pas concerner plusieurs nouvelles infrastructures scolaires réceptionnées à l’occasion de cette rentrée. L’hygiène au niveau des cantines scolaires, également dénoncée par les parents d’élèves et les travailleurs du secteur de l’éducation eux-mêmes,
a également été prise en compte puisque
4 nouvelles cantines centrales et une cantine scolaire à Aïn Abid seront fonctionnelles. Il va sans dire que le manque de personnel dans les infrastructures scolaires, notamment le personnel chargé de la maintenance, de l’hygiène et de la restauration se pose aussi avec acuité. D’où, les 970 nouveaux postes en pré-emploi créés en plus de la réintégration de
1 285 employés. Un nombre suffisant selon le wali, pour s’assurer d’une bonne maintenance des infrastructures. En juin dernier, un constat alarmant a été fait par la commission de l’éducation et de l’enseignement de l’APW de Constantine. Un rapport accablant sur la situation lamentable des établissements scolaires, tous paliers confondus au niveau de la wilaya de Constantine, a été établi. En effet, la commission en question avait évoqué l’état d’abandon total dans lequel étaient les établissements scolaires, qui nécessitent des aménagements et des réhabilitations notamment en ce qui concerne les portes, les fenêtres, les vitres, les tables et les chaises, l’éclairage et le chauffage dans les classes, ainsi que les cours de récréation totalement dégradées et particulièrement l’état indescriptible des sanitaires qui sont, selon le constat de la commission chargée du dossier, insalubres, bouchés, et qui dégagent des odeurs nauséabondes en raison du manque d’eau et de différents produits de nettoyage en sus de l’absence d’agents d’entretien à longueur d’année, exposant les élèves à de graves infections. La situation des cantines scolaires, quant à elle, n’est pas en reste, selon le même rapport puisque ces dernières manquent de tous les moyens de restauration, chaises, tables, assiettes et couverts, sans parler de la non-consistance des repas servis et la très mauvaise qualité des produits.

Iness Boukhalfa

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER