Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Grève de l’intersyndicale de l’éducation

Une réussite pour les syndicats, un échec selon le ministère


La grève à laquelle a appelé l’intersyndicale de l’éducation (Unpef, Cnapeste, Snapest, Snte, Cela, Satef) a été diversement suivie à son premier jour. Alors que les six syndicats avancent, dans un communiqué rendu public, un fort taux de suivi de 65,31%, le ministère de l’Éducation nationale estime, de son côté, que la grève a été faiblement suivie dans les établissements éducatifs des trois cycles de l'enseignement.  
Ainsi, selon le coordinateur du Snapest, Meziane
Meriane, “le mot d’ordre de grève a été suivi avec un taux supérieur à 65% dans les trois paliers. Il a atteint 100% dans certains établissements”.
Un taux que confirme le Cnapeste qui a renforcé les rangs des syndicats grévistes et qui prédit une hausse du taux de suivi au deuxième jour de la grève.
Pour sa part, le chargé de communication de
l’Unpef, Zougar Lamri, a livré quelques estimations récoltées aux quatre coins du pays : 25% dans la wilaya de Blida, 76% à Tlemcen, 65% à Alger-Ouest et à Oum El-Bouaghi et 36% à Tissemsilt.
Dans son communiqué, l’intersyndicale du secteur de l’Éducation nationale a indiqué que son appel à une grève nationale, les 26 et 27 février, a été largement suivie par des fonctionnaires et travailleurs de l’éducation des différentes catégories et de divers corps. Elle a fait état d’“obstacles et de tentatives de briser la grève par le ministère de l'Éducation nationale”.
Dans ce cadre, l’intersyndicale accuse le ministère de tutelle d’avoir donné “des instructions aux directeurs de l'éducation des wilayas, afin de casser la grève. Cela a consisté à effectuer des visites dans les établissements scolaires pour menacer et à intimider les fonctionnaires et les travailleurs, à demander aux inspecteurs d’organiser des séminaires de formation pendant la grève et aux directeurs d’établissements scolaires de procéder au remplacement des enseignants grévistes et de ne pas sortir les élèves des établissements”.


A. R.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER