Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Hôpital psychiatrique et Chu d’Oran

Une seconde commission d’inspection ministérielle


Dix jours après la venue à Oran d’une commission d’inspection du ministère de la Santé, une seconde commission a séjourné à Oran du 23 au 25 du mois en cours. Si la première inspection est présentée comme étant “une commission d’appui technique” après l’apparition d’un cas de choléra à l’hôpital psychiatrique de Sidi Chami, cette nouvelle inspection semble avoir pour objectif une évaluation de l’état des lieux de la santé à Oran et les conditions de prise en charge des malades.  
Nous avons appris que ladite délégation s’est rendue deux jours durant à l’hôpital psychiatrique de Sidi Chami qui, selon les déclarations du directeur de la santé d’Oran, est “un établissement datant des années 30, avec des conditions sanitaires catastrophiques”, voire inhumaines. Soit des “chalets surpeuplés, avec 60 patients au lieu de 30, des évacuations venant de 14 wilayas, une qualité de l’eau douteuse contenant des germes dépassant les normes admises”. Ainsi, le ministère de la Santé, qui avait dans un premier temps soutenu que les conclusions de la première commission d’inspection seront rendues publiques, chose qui n’a jamais été faite, va-t-il, encore une fois, opter pour le silence  ?

D. LOUKIL



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER