Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

ÉDUCATION à BéJAïA

Vers l’élaboration d’un plan de rattrapage des cours

Le rattrapage des cours, l’autre défi des enseignants. ©Archives Liberté

Le plan consiste à dégager un “consensus” entre les élèves et les enseignants pour l’utilisation des mardis après-midi, des samedis et éventuellement des journées de vacances de printemps.

Après la décision du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) de mettre fin à sa grève, tous les enseignants grévistes, affiliés au dit syndicat, ont repris le travail.
C’est ce que nous avons appris, hier, aussi bien auprès du secrétaire général de la Direction de l'éducation que du coordinateur de wilaya du Cnapeste à Béjaïa. “Tous les enseignants grévistes ont repris le travail et aucun n’a été radié”, a-t-on confirmé auprès du Cnapeste et de l’académie de Béjaïa. Cette dernière a, depuis la reprise des cours par les enseignants le 2 mars dernier, multiplié les réunions pour arrêter avec les différents acteurs du secteur de l’éducation un plan de rattrapage au profit des élèves.
Il faut souligner que la wilaya de Béjaïa accuse un retard plus important, plus de deux mois de grève. Et pour cause. Elle est la plus touchée au niveau national par cette grève des enseignants, affiliés au Cnapeste. “Il y a tout un plan de rattrapage que nous allons élaborer par consensus”, nous a déclaré le secrétaire général de l’académie, M. Benmansour. Un plan, qui consiste, explique-t-il, à développer la “régulation pédagogique” et dégager un “consensus” entre les élèves et les enseignants pour l’utilisation des mardis après-midi, des samedis et éventuellement des journées de vacances de printemps. “Actuellement, nous sommes en phase de multiplication de réunions. Hier, mercredi, nous avons tenu une réunion élargie avec le collège inspectoral pour l’accompagnement pédagogique et psychologique des élèves. Nous tenons à rassurer les élèves qu’ils ne composeront que sur des leçons dispensées”, nous précise notre interlocuteur à propos de ce plan de rattrapage à élaborer. Et d’ajouter : “Samedi dernier, nous avons tenu une réunion avec les proviseurs, les directeurs de CEM et les inspecteurs d’écoles primaires.” À propos des décisions de radiations des enseignants grévistes, le directeur de l’académie  avait précisé, il y a quelques jours, que “les décisions de radiation ont été signées mais elles n’ont pas été transmises aux enseignants grévistes”. Et d'expliquer : “Comme la tendance allait vers la reprise,  nous avons choisi la voie de l’apaisement.” De son côté Slimane Zenati, le coordinateur du Cnapeste de Béjaïa, soutient, en substance du moins, que son syndicat “est pour l’apaisement de la situation pour élaborer un plan de rattrapage des cours”. Et d'ajouter : “Nous allons tenir une réunion de travail avec la direction en ce début de semaine pour élaborer un plan de rattrapage. Nous sommes prêts à faire des concessions dans l’intérêt des élèves. Mais, il faut aussi des concessions de la part de l’académie, à savoir pas d’amputations des salaires des grévistes.” Il a complété en disant :“Nous sommes prédisposés à travailler jusqu’à la fin du mois de mai pour rattraper tout le retard.” Pour le président de la Fédération des associations de parents d’élèves de la wilaya de Béjaïa (Fapeweb), M. Touazi, qui avait salué au passage la décision du Cnapeste de mettre fin à sa grève illimitée, demande aux parents d’élèves et aux enseignants d’accompagner les élèves dans la reprise des cours.

L. OUBIRA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER