Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Actualité

Djezzy lance la 4G à Constantine, à Sétif et à Djelfa

Vincenzo Nesci : “Nous serons dans 20 wilayas d’ici à la fin de l’année”

Vincenzo Nesci, président exécutif de Djezzy, hier, lors d’une conférence de presse. ©D. R.

Le président exécutif de Djezzy a indiqué que cette nouvelle technologie sera cédée au même prix que la 3G tout en étant trois fois plus rapide et sans changement de numéro.

Abderrahmane Chaoui a été le premier client de Djezzy à bénéficier de la 4G, samedi dernier, à Constantine. Une date à marquer d’une pierre blanche pour l’opérateur de téléphonie mobile qui couvre, ainsi, les trois villes obligatoires prévues par le cahier des charges 4G.
En conférence de presse, hier, Vincenzo Nesci, président exécutif de Djezzy, aux côtés de Thomas Herbert Gutjahr, le nouveau directeur général, et Kamel Mahfoudi, représentant du FNI, s’est dit “prêt à se déployer sur un maximum de wilayas dès que l’ARPT donnera son feu vert”.

 

Quelques jours avant la conférence de presse, le président exécutif de Djezzy, Vincenzo Nesci, avait abordé, dans une émission télé, le cap numérique sur lequel se base l'opérateur (Vidéo réalisée par Salim KOUDIL/ Rédaction Numérique de "Liberté")


Il se trouve que la procédure nécessite des tests pour mesurer le taux de couverture (10% au minimum) en plus de la qualité. Deux paramètres qui ne constituent, visiblement, aucun souci pour Djezzy qui, au lendemain du lancement de la 4G, a introduit une demande auprès de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) et demandé officiellement à effectuer les tests requis au plus tôt.
“Nous sommes prêts pour un plus grand déploiement et nous couvrirons pas moins de 20 wilayas d’ici à la fin de l’année”, a indiqué Vincezo Nesci, prônant un discours plutôt rassurant autant pour ses clients que pour ses employés. “Djezzy n’est pas ce malade que certains voudraient voir mourir pour s’approprier sa dépouille. Le nouveau Djezzy, fort de son partenariat avec le Fonds national d’investissement (FNI), se construit dans la transparence”, a-t-il déclaré expliquant que “les offres de départ ne sont pas une faiblesse mais une réorientation des besoins. Djezzy continuera même à recruter en se basant sur les nouveaux besoins et les nouveaux métiers”.
Il poursuivra : “Djezzy a vécu des années de crise, une situation qui a impacté ses revenus pendant un bon moment. Aujourd’hui, nous sommes en train de stabiliser la situation, nos abonnés 3G ont connu une croissance importante passant de 2,7 millions, en 2015, à 5,4 millions au 30 juin 2016, sur un total de 16,6 millions d’abonnés, un chiffre certifié par l’ARPT dans son bilan annuel concernant l’exercice 2015”, a-t-il indiqué, rappelant que “le groupe Vimpelcom s’inscrit dans la durée et poursuit ses investissements en Algérie en y consacrant un milliard de dollars durant les 5 ans à venir”.

Une tarification abordable et une rapidité pouvant atteindre les 67 Mb/s
Contrairement à ce qui a été prédit par certains spécialistes, la tarification de la 4G sera alignée sur celle de la 3G pour démocratiser son utilisation. C’est ce qui a été expliqué par le directeur général de Djezzy : “Nous nous sommes engagés dans le cadre de notre licence à réaliser la couverture la plus importante du territoire national, avec 1 Algérien sur 5 (19%) couvert d’ici à la fin 2016 (soit 8 mois avant l’engagement pris dans notre licence qui est à la première date anniversaire du décret) et plus d’un Algérien sur 2 (54%) d’ici à septembre 2021. Cet engagement de couverture formalisée dans notre licence, est plus de deux fois supérieur à celui de nos deux concurrents en 2016-2017 et restera massivement supérieur dans les années suivantes, ce qui démontre clairement notre ambition d’être, dès le lancement, le leader incontestable de la 4G en Algérie.” Répondant à notre question concernant les fréquences, Thomas Herbert Gutjahr indiquera que “la 4G sera sur la 1800 comme tous les autres opérateurs”.
Et de poursuivre : “Nous espérons avoir plus de fréquences mais, en attendant, ce qui nous a été donné assurera une bonne couverture et une plus grande pénétration, notamment dans les bâtiments.”
Djezzy, qui a effectué des tests en présence de la presse, a démontré une capacité de 67,23 Mb/s en termes de vitesse.
Le client, quant à lui, n’aura pas à changer de numéro pour avoir la 4G. Il lui faudra cependant changer de SIM et s’identifier à nouveau tout en ayant la possibilité de basculer de la 3G à la 4G (et vice-versa) à sa guise dans les wilayas couvertes.

Lancement de l’e-paiement mardi prochain
La 4G arrive et, avec elle, un lot de nouveautés, voire une révolution dans notre réalité technologique. Le lancement de l’e-paiement, et de facto le m-paiement dans le sillage, qui devrait intervenir mardi prochain bouleversera, inéluctablement, notre quotidien.
M. Vincenzo Nesci a réitéré sa conviction que “la prochaine bataille se fera sur la data” sans que cela signifie pour autant “négliger la voix ou la 3G”. Mais il est clair que les opérateurs sont contraints de satisfaire de nouveaux besoins et cela suppose, également, de nouveaux centres d’intérêt. Le développement du contenu devient alors non seulement une option, mais aussi une stratégie.
D’où, d’ailleurs, l’idée de Djezzy d’encourager les start-up et d’annoncer la création d’un incubateur au niveau de l’école polytechnique, au cours de ce mois, en plus de celui de l’académie de l’opérateur. “Nous allons aussi profiter du savoir-faire du groupe et de ses plateformes avec un système ouvert pour les développeurs”, a-t-il précisé.

Nabila Saïdoun

Publié dans : djezzy,Vincenzo Nesci

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER