Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

#LibertéVENDREDI

"Vucedol", la mère des civilisations (Vidéos)

Montage : Salim KOUDIL/Rédaction Numérique de "Liberté"

L’international Hilal Soudani, au Dynamo Zaghreb depuis 2013, n’est pas le seul « lien » que se partagent l’Algérie et la Croatie. Les deux pays ont une spécificité en commun, celle d'être quasiment les seuls au monde à avoir mis des animaux sur leurs billets de banque


La Croatie a néanmoins pris option pour une "figure" symbolique. Le choix était réfléchi et bien défini. Ce pays a choisi la Perdrix. Un animal loin d'être anodin. Il représente surtout une civilisation qui a existé entre 3000 A J-C et 2600 A J-C,  médiatiquement inconnue, et pourtant son impact sur le développement de l'humanité est d'une très grande importance. Quelques indices peuvent donner un aperçu de cet "impact". Elle est à l'origine de la première production en série des haches (en proto-bronze) et du plus ancien calendrier indo-européen. C'est également la première (la seule!) civilisation qui n'avaient pas de joailleries (les habitants se contentaient de tatouages).

Pas loin de Vukovar...

Elle a un nom, une région et un musée. Il s'agit donc de la civilisation de Vucedol. Elle tire son nom d'un village de la rive droite du Danube, se situant à 4,5 km en aval du centre de la ville croate Vukovar (tristement célèbre pour avoir subi un siège durant près de 90 jours, en 1991, lors du conflit qui avait secoué l'ex-Yougoslavie). La civilisation de Vucedol "touchait" une région s'étalant sur les bords de trois rivières (Danube, Drava et Sava), et s'étalant sur une zone touchant, à l'heure actuelle, 13 pays européens.

Elle a également une "adresse" pour la contempler. Un musée de 2200 m², considéré comme le seul au monde dédié à une civilisation. Celui qui l'affirme n'est autre que le Professeur Aleksandar Durman, de la faculté de Philosophie et des lettres à l'Université de Zagreb (Croatie). Il en parle en connaissance de cause puisqu'il est derrière la création du musée, en étant le chef des fouilles archéologiques sur le site. 

Musée de Vucedol/©D.R.

Le Pr. Durman était en Algérie vers la fin du mois de mai dernier. Il avait donné plusieurs conférences  sur le thème de "Réponse européenne aux pyramides d'Egypte". C'est que l'universitaire croate avait beaucoup de choses intéressantes à faire découvrir au public. Convaincu, et surtout fier de toutes les découvertes archéologiques réalisées par son équipe, le Pr.Durman étalait ses connaissances et les remarquables 

 L'occasion pour la Rédaction Numérique de l'inviter au siège de Liberté et de débattre sur ce sujet ô combien fascinant, qu'est cette civilisation de Vucedol

Pr Aleksandar Durman au siège de "Liberté"/©Djahid MOKHBI (Rédaction Numérique de "Liberté")

Comment ne pas s'intéresser à ce patrimoine universel, alors que le Professeur affirme mordicus qu'elle est à l'origine d'autres civilisations!  

D'où provient le pouvoir de Troie? "De Vucedol" répond le Professeur. Qui est derrière l'existence des fameuses pyramides de Gize? "C'est Vucedol" répète-t-il. Ses recherches archéologiques et historiques le confirment. Le Professeur indique également qu' "il suffit par exemple de s'apercevoir que l'émergence de Troie et la construction des trois pyramides de Gizeh coïncident avec la fin de la civilisation de Vucedol". Pas seulement. La mythologie grecque n'aurait pas été ce qu'elle est sans l'apport de cette culture croate. Pour le Pr Durman, l'histoire du Perdrix en est la meilleure illustration.

La Perdrix et les dieux de la métallurgie

L'une des plus importantes découvertes du Professeur reste le lien trouvé entre la Perdrix, la mythologie grecque et les anciennes croyances des Athéniens. La "base" provient d'un poison, l'arsenic. Ainsi les Métallurgistes et forgerons antiques par leur exposition régulière, durant leurs travaux, à ce dangereux produit, développaient des neuropathies périphériques. Ces dernières les rendaient boiteux. Une difformité qu'ils ont associés aux dieux de la métallurgie, dont le plus connu chez les grecs est Hephaitos (représenté sous la forme d'un forgeron au travail et qu'Homère appelait "l'illustre boiteux"). "L'arsenic est transformé ainsi en un produit qui donne du pouvoir à ceux qui l'utilisent" précise le Pr Durman avant d'ajouter "c’est pour cette raison que tous les dieux de métallurgie  de toute la préhistoire et de toutes les régions du monde boitent". D'ailleurs, à Athènes, au 4e siècle A J-C, un culte était célébré d'une manière bizarre mais personne n'arrivait à en donner l'explication. Les moines et les croyants, effectuaient une procession de 5 kilomètres, en boitant, jusqu'au temple du dieu de la métallurgie. 

Mais qu'elle est la relation avec la Perdrix? L'avoir trouvé est l'une des fiertés du Pr Durman. "Jusqu'à nos jours personne ne savait pourquoi cette marche se déroulait sous forme d'une danse en boitant, mais maintenant la découverte est faite. La source n'est autre que la Perdrix" indique-t-il tout fièrement. Il se lança alors dans une explication détaillée: 

"La Perdrix construit son nid toujours par terre et jamais sur les arbres.Pendant 30 jours il faut garder les œufs. La femelle est sur le nid et le mâle fait le guet autour. Et quand il voit des humains, ou des animaux dangereux, il commence à émettre des sons assez forts pour essayer d’attirer l’attention  des prédateurs. Alors il tourne le dos à son nid et il s’éloigne le plus loin possible. Quand il est sûr qu’il est suivi, il se met à boiter, pour donner de l’espoir au chasseur. Celui-ci, s’il est un humain, sera ainsi rassuré et pensera qu'il est facile pour lui de l'attraper. Il mettra son fusil de côté et quand il se rapprochera de la perdrix, l'oiseau se redresse subitement et ne boite plus. Il s'enfuit en vitesse après. Après 100 ou 200 mètres, il  s’arrête, rassuré que le nid ne soit plus en danger". L'universitaire croate explique que ce subterfuge, en boitant, est à l'origine de la difformité représentée chez les dieux de la métallurgie (Hephaitos est toujours représenté avec une béquille).

Le Pr Durman s'était étalé, avec la Rédaction Numérique de "Liberté", sur cette découverte contemporaine, avec une passion qu'il avait du mal à cacher (voir vidéo en dessous).

Réalisation Salim KOUDIL/Rédaction Numérique de "Liberté"

Concernant la relation de la civilisation de Vucedol avec l'Egypte, elle est en relation avec l'existence des fameuses trois grandes pyramides de Gizeh: Khéops,Khéphren et Mykérinos. Le Pr Durman est convaincu qu'il y a une très forte "connexion". Il y'a d'abord le fait que les Pyramides aient été construites juste après la disparition de la civilisation de Vucedol. Le hasard, ici, n'est pas "convoqué". Et pour cause! La corrélation d'Orion illustrerait ce que doit l'Egypte à Vucedol. Il s'agit de la position des trois pyramides de la nécropole de Gizeh  et les trois étoiles centrales (appelées la ceinture) de la constellation d'Orion. Deux points à retenir ici: le chiffre et les étoiles.

Effectivement le 3 avait une connotation mystique dans le quotidien des habitants, entre 3000 A J-C et 2600 A J-C, de cette région européenne. C'était en relation avec la ceinture d'Orion. L'importance de ce chiffre dans la culture locale était facile à conclure. Le Pr Durman en citera certains: "Par exemple quasiment toutes les maisons de l'époque étaient divisés en trois chambres. Il y a aussi le fait que toutes les portes de ces maisons avaient une largueur standard de pieds, soit environ 87 centimètres". Il n'omettra d'ajouter, avec un grand sourire "c'est , à ce jour, et sur le plan international, la norme standard pour toutes les portes" .

Une maison de l'époque / ©D.R.

L'importance de la constellation d'Orion était également visible même dans les rituels funéraires des habitants de l'époque (voir image en dessous). 

La position des morts à l'enterrement (à l'époque de la civilisation de Vucedol)  représentait le positionnement des étoiles de la constellation d'Orion/ Montage: Salim KOUDIL (Rédaction Numérique de "Liberté")

 

Un coopération archéologique algéro-croate en gestation! 

Le public qui a assisté aux conférences du Pr Durman a sans aucun doute profité de cette atypique rencontre et tellement pleine d'enseignement. Le croate n'a d'ailleurs pas caché son ambition de réaliser des recherches en commun avec des universités algériennes. La peinture rupestre dans le sud algérien intéresse son département. Et il espère faire admirer aux chercheurs algériens les travaux réalisés par les fouilles, toujours en cours, sur le site de Vucedol. Peut-être que l'année prochaine le Pr Durman reviendra à Alger avec d'autres découvertes dans ses poches. 

Réalisation de Salim KOUDIL/Rédaction Numérique de "Liberté"

 

Salim KOUDIL

@SalimKoudil

Publié dans : #LibertéVENDREDI

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER