Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

élargissement de la liste “5+5 Auto”

Yousfi maintient le flou

Annoncé pour le 31 janvier dernier, l’élargissement de la liste dite “5+5 Auto”, dont 5 pour le véhicule de tourisme et 5 pour le lourd (bus et camion), pour d’autres constructeurs qui voudraient investir dans le montage automobile, a créé une situation intenable au ministère de l’Industrie et des Mines au vu du climat de tension qui prévaut actuellement. Et si le ministre chargé du secteur, Youcef Yousfi, s’est empressé d’annoncer la “bonne nouvelle” au mois de décembre 2017, c’est parce que certaines maisons-mères, via leurs représentants officiels en Algérie, avaient sollicité des chancelleries à Alger pour intercéder auprès du gouvernement pour les “insérer” dans la short-list des investisseurs qui feraient partie du paysage automobile algérien. Après quoi, quatre constructeurs avaient été reçus au ministère de tutelle, alors que d’autres, qui avaient pourtant déposé des dossiers en béton, se voyaient exclus définitivement du champ d’application de la prochaine, et probablement de la dernière instruction que devra signer le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER