Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Assainissement urbain et protection de l’environnement

Zerouati inspecte des chantiers à Ouargla

La ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables, Fatma Zohra Zerouati, était hier en visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Ouargla. Lors de cette visite, la ministre a appelé au respect de l’aspect architectural de la ville du Sud et des conditions climatiques de la région quant à la conception des différents projets d’investissements urbanistiques et industriels.
À partir de la nouvelle ville de Hassi Messaoud, premier point de sa visite, la ministre a estimé que les normes de construction de cette ville sont compatibles avec les normes de conception d’une ville moderne et écologique. Preuve à l’appui, Mme Zerouati dira que cette ville est dotée d’infrastructures pour le traitement des eaux usées, d’une ceinture verte qui sert de protection de la ville contre tous les aléas climatiques et d’un CET pour la prise en charge et le recyclage des déchets domestiques et industriels. “Durant le premier jour de ma visite dans la nouvelle ville de Hassi Messaoud, je tiens à exprimer mes sentiments de fierté et de satisfaction quant aux normes selon lesquelles a été conçue cette ville qui, sincèrement, répond aux normes internationales de création d’une ville moderne. L’existence de structures servant de protection de l’environnement, telles qu’une station de traitement des eaux, une ceinture verte et d’un centre d’enfouissement technique lui octroieront la dimension d’une ville écologique modèle”, a-t-elle déclaré lors d’un point de presse.
En effet, la ministre a inspecté le projet de la ceinture verte de la nouvelle ville de Hassi Messaoud qui s’étale sur une superficie de 300 ha. Cette bande verte qui sert de haie protectrice à la ville contre tous les aléas climatiques est plantée d’arbres fruitiers de différentes espèces. La ministre a aussi inspecté le projet du centre d’enfouissement technique dans la même ville.
Ce centre, dont les travaux de réalisation ont atteint 90% du taux global du projet, est doté d’appareillages de tri et de dépouillement automatiques modernes. Toujours dans la nouvelle ville, Mme Zerouati s’est enquise du projet de la station de traitement des eaux d’une capacité de 50 000 m3 par jour et elle sera mise en service, selon la fiche technique dudit projet, d’ici à la fin juin 2019. À Touggourt, la ministre a fait une halte aux lacs des daïras de Timacine et de Mégarine et elle a également inauguré un CET dans la commune de Timacine.

Ammar Dafeur


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER