Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Auto-News

Auto-News

Bréves

Chronique de yahia Belhadj meziane : Pour une Journée nationale de la patience

Notre problème n° 1, nous Algériens, la patience ! Dans tous les domaines. On est impatients. Dès qu’on sort de chez nous, c’est la jungle, qui, par ailleurs, a au moins ses lois. Chez nous, la règle c’est qu’il n’y en a aucune. Tout bon à prendre la priorité des autres, le droit des autres, les commerçants empiètent sur le droit des piétons, eux sur celui des automobilistes, et ces derniers sur tout le monde. À la guerre comme à la guerre. Dès le matin, de bonne heure, ou même toute la nuit durant, on se fait la chasse. Pas question que tu passes devant moi. Ah ! si on avait des circuits de Formule 1, sûrement qu’il n’y aura pas de champions du monde. Qu’est-ce qu’on est en train de rater ! Quand je sors le matin pour effectuer un long trajet de 600 km, je vois tout le monde filer à très grande vitesse. Il n’y pas un seul qui roule au-dessous des 120 km/h. Partout. Je me suis souvent posé la question : qu’est-ce qu’ils fuient ? Ou vers quoi vont-ils ? Cela me rappelle la ruée vers l’or, mais en version moderne. Et je me dis : “Estimons-nous heureux que nous n’ayons que 4 500 morts par an. Car à cette vitesse-là, et les risques pris par nos chauffards, ça pourrait être pire.” Je vois quotidiennement des parents mettre les enfants de très bas âge, même des bébés, assis sur leurs genoux, à l’avant du véhicule. Des fois même, sur ceux du conducteur. Des pays qui possèdent un parc de 40 millions de véhicules trouvent que 3 730 décès par an c’est trop ! Ils introduisent de nouveaux mécanismes et lois. Et, nous dans tout cela ? Que va-t-on faire ? Sincèrement, j’espère de tout cœur que notre nouveau ministre des Transports prendra la décision du siècle : celle de brider les moteurs des poids lourds et transporteurs des voyageurs à 80 km/h et qui font beaucoup de dégâts. Ce n’est ni les Nations unies ni les commerçants de la mort, encore moins ceux qui pensent que le sang des êtres qui nous sont très chers est un fonds de commerce à vie qui mettront fin à l’hécatombe. Commençons par décréter une Journée nationale de la patience, puis ce sera celle de la tolérance, puis celle de la courtoisie, de la priorit, etc. Après, on dira de nous que l’on est un peuple civilisé et respectueux des lois de son pays. N’est-ce pas ?
Y.B.M.

UNE NOUVELLE STRATÉGIE DU GROUPE IVAL : Le crédit à un taux d’intérêt de 0%
Ival vient de proposer à sa clientèle l’ensemble de sa gamme européenne avec cette formule de crédit fournisseur. “Le client pourra verser jusqu'à 60% du prix du camion. Le reste sera échelonné sur une période allant aussi jusqu'a 12 mois”, expliqua Mohamed Bairi, le P-DG du groupe Ival. Cette offre permettra, à coup sûr, de faciliter l'acquisition d'un camion Iveco, apprécié par l'ensemble des professionnels. Quelques jours après l'annonce de la formule, les concessions Iveco connaissent déjà un grande rush. “D’autres offres pour une autre marque du même groupe”, annonça la surprise Bairi, il s’agit de la marque japonaise Mazda qui n’est pas en reste, dès lors que des offres de crédit avec un taux d’intérêt de 0% seront proposées au mois de Ramadhan. Elles concerneront le pick-up BT 50 en version 4x2 et 4x4 en simple et double cabine. “Nous sommes en train de finaliser avec nos partenaires au Japon sur plusieurs aspects, et je pense que nous serons au rendez-vous pour le mois de Ramadhan”, précisera notre l'interlocuteur.
F.B