Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Auto-News

Conduire et se conduire autrement

La sensibilisation et les ratages d’un salon

Le Salon international de l’automobile a drainé une grande foule cette année aussi. Le nombre de visiteurs a été estimé à 50 000/jour.
La nouveauté de cette édition 2012  a été le stand réservé à la sensibilisation et à la prévention routière ! C’est bien, c’est une initiative très louable. Mais pourquoi ça a été boudé par les visiteurs ! D’après nos informations, le stand n’a été visité que par 0,5% des visiteurs. Certes, certains diront que c’est très appréciable.
C'est comme l'histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. Les visiteurs sont plus intéressés par les nouvelles voitures, les nouveaux gadgets et les bolides, qui font rêver les chauffards et les frimeurs de tout bord ! Le vrai problème est que, aussi bien les piétons que les conducteurs ne se sentent pas concernés par les discours vides et creux ! Pourquoi en est-on arrivé là ? Les gens ne sont pas dupes ! Il y a le discours et la réalité du terrain. Les messages sont vides de sens, la manière et surtout la sincérité dans le message on ne la sent pas ! Il n’y pas de stratégie politique nationale sur la route, les poids lourds, l’état des routes désastreux, la majorité du temps, l’entretien des routes, le développement des chemins pour résorber le flux de poids, des transports des produits dangereux.
C’est devenu un vrai cauchemar pour un vrai chauffeur ! Et tant que les ministères concernés ne s’impliquent pas réellement dans la lutte contre ce terrorisme routier, on aura toujours plus de morts sur nos routes et pour eux sur la conscience. La sensibilisation ne doit être une simple affaire de salons feutrés, de grandes salles, d’ailleurs la plupart du temps presque vides. M. Lazouni a passé une grande partie de sa vie à œuvrer pour une vraie politique de prévention. 40 années durant, il a travaillé d'arrache-pied pour qu’il ne soit pas entendu ! Résultats des courses : nous avons atteint le résultat aussi triste que macabre de 4 500 morts directes et plus de 80 000 blessés.
Durant les débats politiques de ces derniers jours, je n’ai pas entendu un seul prétendant politique s’intéresser à la question vitale et au droit à la vie sur nos routes. Espérons un jour, que quelqu'un qui aime ce pays et ce peuple, et qui a une conscience, viendra nous sauver de ce cauchemar ! Bonnes vacances de printemps aux élèves. Faites attention, le danger est à tous les coins de rue.


Y. B. M