Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Auto-News

Participation des Jeunes entrepreneurs

Les Algériens et l’autoroute !

Cette semaine, le fait marquant a été sans aucun doute la réouverture du tunne de Lakhdaria. Mais, au fait, on l’avait ouvert déjà en grande pompe, il n’y a pas si longtemps, et refermé pour insécurité ! Espérons que cette fois-ci sera la bonne ! Pourquoi a-t-on la fâcheuse manie de toujours vouloir inaugurer des tronçons de route ou autoroute non terminées où la sécurité des automobilistes n’y est pas assurée ! Exemple : pour le tronçon de l’autoroute Bou Ismaïl-Tipasa, inauguré en novembre dernier, à ce jour, les travaux d’éclairage, de la bordure de sécurité, le ravalement des bas-côtés se sont pas encore terminés ! Ne pas confondre vitesse et précipitation. L’autoroute Est-Ouest est certes un grand ouvrage réalisé par des entreprises étrangères.
On serait encore plus fiers s’il y avait eu une participation des entreprises de jeunes Algériens, que ce soit en en PME/PMI ou en groupement d’entreprises. Les stations-service ou relais ?
Cela fait trois longues années que l’on en parle de relais et on nous sert 2 stations Naftal à l’Ouest. Un relais est tout autre : on y trouve un restaurant, des WC, un dépanneur/réparateur, un mécano, des espaces de détente, des chambres pour se reposer, des téléphones et un numéro vert, la présence des agents de la sécurité etc. Surtout que les véhicules électriques sont à nos portes. Ce genre de projets doit être réalisé par les jeunes pour les jeunes.
Croyez-moi, ils en sont capables et très fiers de pouvoir participer à l’édification de leur pays. Le tout étranger n’est pas une bonne solution pour notre pays. Pour les futures stations de péage, cela devrait être la même chose.
Nos jeunes d’abord. Rêvons de cette autoroute éclairée au solaire, avec des relais tous les 50 ou 100 km, où les automobilistes et leurs familles se reposeront pour pouvoir continuer leur route en toute quiétude et sérénité.


Y. B. M.