Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Auto / Auto-News

PRÉVENTION ROUTIÈRE

Les bons réflexes pour une bonne conduite en hiver

© D.R

Sous d’autres cieux, des cours sont dispensés aux conducteurs, notamment aux seigneurs de la route et aux chauffeurs de taxi et des transports en commun pour une mise à jour du code de bonne conduite en hiver.

Les bulletins météo spéciaux se multiplient depuis le début du mois de novembre quand les premiers flocons de neige ont apparu sur les hauteurs de l’Est algérien, suivi de son lot d’accidents mortels et matériels. C’est selon les régions de l’Algérie, les premières chutes de neige n’ont pas interpellé les pouvoirs publics, encore moins les experts de la sécurité routière pour donner, voire réitérer les consignes de sécurité liées à la conduite hivernale. Or, les routiers vous le diront, cette période surprend toujours. Raison pour laquelle Liberté-Auto s’intéresse à ce volet pour rappeler ces consignes, ô combien précieuses.

Il est utile de rappeler qu’avant de prendre la route, les usagers doivent, avant tout, se renseigner sur les conditions de la chaussée et les conditions de visibilité. L’usage des nouvelles technologies devront contribuer à la prise de conscience, en ce sens, où les routiers sont dotés de ces moyens, ajoutés à ceux qui sont suivis par voie de géolocalisation. 

Mieux, quoi de mieux que de s’assurer que le véhicule est bien préparé pour affronter les rigueurs de la froide saison et est équipé de pneus d’hiver ainsi que d’une pelle, d’un balai à neige, d’un lave-glace d’hiver, d’une torche et autres moyens moins coûteux pour sauver des vies humaines aussi chères. De prime à bord, le conducteur doit systématiquement adapter sa vitesse en fonction des conditions de la météo, maintenir une distance de sécurité, rester attentifs aux alertes météo, éviter les distractions au volant, faire preuve de patience pour éviter les angles morts sur la route mal éclairée et s’assurer d’être visibles par les conducteurs qui roulent de l’autre sens.

L’usage correct du système d’éclairage, comme les feux de route, les feux antibrouillard et les feux de position, aident à réduire les sinistres sur la route en hiver. Car, il a été constaté que peu de conducteurs prennent les précautions de conduite en hiver en Algérie, alors qu’ailleurs, les conducteurs sont assujettis à des cours de mise à  jour obligatoire, notamment les seigneurs de la route, les chauffeurs de taxi et les transporteurs.

Aujourd’hui, la fiabilité technique du véhicule (pression des pneus, feux de signalisation, batterie, essuie-glaces et outils) doit être assujettie à plusieurs assurances du conducteur qui, avant de démarrer doit effectuer une check-list exhaustif pour un bon comportement sur la route. Ah, n’oubliez jamais de vérifier la pression du pneu, j’allais dire de la roue de secours…

 


F. B.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER