Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Auto-News

Conduire et se conduire autrement

Les trottoirs, les piétons et les commerçants

Que l’on soit piéton ou conducteur, le problème n°1 qui se pose à nous est le trottoir, qu’il soit occupé par un commerçant qui étale toute sa marchandise, par un pylône électrique, par des travaux interminables, ou carrément des voitures y stationnées. Pour les handicapés, victimes de la barbarie routière, c’est le calvaire. Il  y en a même qui se le sont approprié en le construisant à leur goût. Il y a ceux qui l’ont transformé en jardin potager. Ils y ont planté de l’ail, des courges, des tomates. Que faire pour que les piétons récupèrent leurs droits et qu’ils réapprennent à marcher sur les trottoirs ? C’est aux présidents d’APC, en collaboration avec les belles citadelles, réalisées à coup de milliards, appelées “maisons cantonnières” avec l’argent de ces mêmes piétons et automobilistes, de rendre ces trottoirs accessibles à tout le monde et partout ! Faire régner l’ordre dans leurs communes respectives. Des fois, à peine refaits, les carreaux se fissurent, s’effritent, se cassent. Normal, me direz-vous, la qualité est douteuse, avec des matériaux ne répondant pas aux normes... Normal, puisque les communes ne payent pas le prix, très bas, d’après les entrepreneurs. Il y a aussi la corruption qui est passée par là. Et surtout les casseurs de prix ! Qui sont-ils ? Des entreprises qui proposent la moitié et des fois le tiers des prix proposés par les honnêtes entrepreneurs. Pourquoi perdent-ils de l’argent, me direz-vous. Élémentaire… ils blanchissent l’argent sale des cigarettes, de la drogue et de tout autre produit interdit ou entré illégalement ! Voilà pourquoi nos trottoirs ne tiennent pas la distance. Rendre les trottoirs aux piétons est un must tout comme l’aménagement d’accès pour les handicapés afin de faciliter leur circulation et assurer leur sécurité. Que les pouvoirs publics se penchent sérieusement sur ce problème. Car c’est en réglant le problème des piétons que l’on mettra en chantier la réelle politique de l’éducation routière.


Y. B. M.