Scroll To Top

Auto / Auto-News

LES VENTES DANS LE MONDE REPRÉSENTENT L’EXPANSION DU MARCHÉ

Véhicules électriques : le courant ne passe pas en Afrique

© D.R.

Selon le magazine newyorkais Ceoworld, aucun pays d’Afrique ne figure parmi les pays engagés dans les carburants propres, y compris parmi les pays ayant de faibles performances en matière d’introduction d’incitations en faveur des véhicules électriques. 

Le magazine newyorkais Ceoworld a révélé dans sa dernière analyse que le véhicule électrique enregistre une ascension fulgurante dans le monde. “Une accélération remarquable est sur le point de montrer globalement le marché des véhicules électriques dans les années à venir en raison de l’augmentation récente des incitations gouvernementales et des mesures punitives pour les voitures les plus polluantes.

Les ventes de véhicules électriques dans le monde au premier trimestre 2020 sont représentatives de l’expansion du marché”, a indiqué ce magazine qui déplore l’absence du continent africain qui, pourtant, recèle des énergies renouvelables inépuisables. Révélant le pays qui a la meilleure performance au premier trimestre 2020 en matière de ventes de véhicules électriques, en l’occurrence la Chine avec 133,1 mille unités vendues, le magazine indique que les États-Unis, avec 59,1 mille unités vendues, devance de près l’Allemagne avec 52,8 mille unités vendues. “La France et le Royaume-Uni complètent le top 5 des pays de la liste avec le plus de ventes de véhicules électriques au premier trimestre 2020. Plus précisément, en France ont été immatriculées 40 000 unités de véhicules électriques vendues, et au Royaume-Uni, 33 600 unités vendues”, révèle Ceoworld.

Aussi, la Norvège a pris la 6e place sur la liste avec 23 300 unités de véhicules électriques vendues, suivie par la Suède qui fait partie de la liste (7e place) avec 18,6 mille unités de véhicules électriques écoulés au premier trimestre de 2020. Les Pays-Bas et la Corée du Sud occupent les 8e et 9e places avec, respectivement, 12,2 milliers d’unités et 11,5 mille véhicules électriques vendus durant la même période. Enfin, l’Italie a pris la 10e place sur la liste avec 8,5 mille unités vendues. Ceoworld abordera ensuite le top 10 des pays au monde avec le plus de ventes de véhicules électriques. “À partir des données ci-dessus, il est conclu que les pays européens dominent la liste. À l'exception du top 10 ci-dessus, certains pays ont le moins progressé sur le marché des véhicules électriques”, explique Ceoworld qui cite l’exemple de Hong Kong qui a vendu 1400 unités de véhicules électriques au premier trimestre 2020.

Le même volume a été vendu en Islande. En outre, le Danemark n’a pas eu une très bonne performance sur le marché des véhicules électriques avec 4200 unités vendues, et ce, à l’instar de la Finlande qui n’a vendu que 4700 véhicules électriques. “La bonne performance des pays inclus dans le top 10 repose sur des incitations spécifiques mises en place par les gouvernements pour encourager l’utilisation de voitures respectueuses de l’environnement. Par exemple, la France est en vigueur avec une augmentation de la pénalité environnementale pour les voitures à fortes émissions.

En Allemagne, il a été décidé d’étendre les incitations fiscales pour les voitures de société électriques jusqu’à la fin de 2030. Le pays a également augmenté les subventions sur les prix d’achat des véhicules électriques et les maintiendra jusqu’à la fin de 2021”, révèle Ceoworld. Ce magazine indique, par ailleurs, qu’au Royaume-Uni, “les véhicules électriques sont exonérés du droit d’accise sur les véhicules et peuvent également bénéficier d’un certain nombre d’autres mesures d’incitation”. En outre, la Norvège possède l’un des cadres de gouvernance les plus efficaces concernant les mesures d’exonération fiscale pour les véhicules électriques. La Suède a introduit un amendement en janvier 2020 pour les procédures d’essai permettant de déterminer les émissions de CO2 des véhicules. Enfin, le Danemark continue d’augmenter les tarifs annuels de la taxe routière pour les voitures diesel, et l’Italie prend désormais en compte les critères d’émission de CO2 concernant l’utilisation privée des voitures de société et l’avantage imposable.

“En résumé, les pays européens qui ont une performance élevée dans l’introduction d’incitations en faveur des véhicules électriques sont la Norvège, la Suède, le Royaume-Uni et le Danemark. En revanche, les pays ayant de faibles performances en matière d’introduction d’incitations en faveur des véhicules électriques sont la Bulgarie, la République tchèque, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, la Lettonie, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et l’Espagne”, conclut Ceoworld. 

F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER