Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

blog / ACTUALITÉS

"House of Cards", saison 5 : les "Underwood" sèment la terreur

D.R.

Pour ceux qui n’ont jamais vu ou entendu parler de House of Cards, dont la saison 5 a débarqué sur Netflix le 30 mai dernier, la série raconte l'histoire de Franck Underwood, un homme politique sans aucun scrupule, brillamment interprété par Kevin Spacey, accompagné par Claire, son épouse toute aussi manipulatrice, incarnée par Robin Wright.

La cinquième saison s’ouvre sur la fin de la course électorale pour les Underwoods, candidats à la présidence et à la vice-présidence. L’impitoyable couple est toujours prêt à tout pour garder le pouvoir et a décidé de se servir de la terreur comme moyen de gouverner et d'asseoir sa domination sur le peuple américain.

L’équipe de campagne a changé

Désormais entre les mains de Melissa James Gibson et Frank Pugliese un des scénaristes de Borgia,  après le départ de son créateur  Beau Willimon (il a quitté le show pour rejoindre Hulu, où il travaille sur la série The First), l’histoire reprend en prolongeant les intrigues introduites à la fin de la saison 4.

Fiction vs Réalité

Donald Trump a-t-il ringardisé le couple Underwood ?  Après visionnage des treize nouveaux épisodes, je tiens à vous rassurer, le couple Underwood reste maître du jeu quand il est question de manipuler, d'œuvrer dans l'ombre.

Mais l'élection de Donald Trump, gâche un peu par moments la série en la rendant plus crédible  que la réalité actuelle et  pose de nouveaux défis à la série phare de Netflix, qui multiplie les similitudes avec le réel.
Alors que la quasi-totalité de la saison 5 était déjà écrite au  moment de la victoire de Trump, on peut dire que la fiction a été rattrapée par la réalité.

Les auteurs ont par exemple anticipé le "travel ban" ; Francis propose dans les deux premiers épisodes d'appliquer une mesure de restriction aux frontières. Une autre similarité ; Dans l'épisode 5, des manifestants furieux de sa potentielle réélection brandissent des pancartes "Not my president" devant les grilles de la Maison-Blanche. Ça ne vous rappelle rien ? 
Engagé dans une stratégie de la terreur, le couple Underwood déploie les grands moyens, il n’est plus question de manipuler quelques membres du congrès mais des pans entiers de la population,  pour son propre bien de toute évidence.

Rien ne peut battre le génie machiavélique du couple Underwood, c’est ce qu’on veut voir et c’est ce qu’on va voir ; coup bas, intrigues, trahisons et crimes étouffés, mensonges, tension, sont au menu de cette tournée d’épisodes.  

Si cette saison  a un peu perdu de sa fraîcheur des premières saisons, la série n'en demeure pas moins passionnante, que peut-on encore vouloir lorsqu’on est au sommet ? Jusqu’ou ce couple peut aller pour rester dans le bureau ovale ? La  conclusion de la saison 5 offre de nouvelles perspectives particulièrement alléchantes.

Nina SAHRAOUI

Blogueuse à la Rédaction Numérique de "Liberté" 

"Atteinte de sériephilie aigüe, et d’une ambition, assez inquiétante pour mon temps de sommeil et ma vue, de vouloir sans cesse renouveler les frontières de ma curiosité télévisuelle, en m’engloutissant des séries de façon boulimique."

 

 

 

 

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER