Ron Swanson, le personnage le plus cool de la télé

©D.R.

Voilà deux ans que Parks & Recreation ; la série qui, durant 7 saisons, a raconté les aventures de Leslie Knope et de son équipe de fonctionnaires de la petite ville fictive de Pawnee, dans l’Indiana, s’est regrettablement achevée. Mais le show de Greg Daniels et Michael Schur (The Office) a laissé derrière lui, une empreinte ; parmi tous les personnages, l’un d’entre eux a  mieux réussi à s’imposer au sein de la pop culture que tous les autres ; Ron Swanson,  entrant rapidement dans le panthéon des figures les plus marquantes du petit écran.

Le directeur du département des parcs et loisirs de la mairie est loin d’être le patron modèle dont rêve Leslie Knope, constamment renfrogné, Ron est en fait un libertarien pur et dur, qui œuvre à chaque instant pour réduire l’efficacité et freiner le travail de la mairie, ne serait-ce que par sa propre paresse ; revendiquée. Ron croit que "tout gouvernement est un gaspillage de l’argent des contribuables" et pense qu’il devrait être privatisé.                          Et sacrilège aux yeux de la culture web! Pour lui, les chats ne servent à rien. Il n’en fallait pas plus pour que son je-m’en-foutisme légendaire, son amour du bacon et sa moustache,  devenue iconique, le transforment en véritables usines à memes ; ses citations  sont reprises partout, il a plusieurs Tumblr et comptes Twitter à son nom, qui comptent des milliers d’abonnés.

Swanson avait tout pour être l’un des personnages les plus détestés de Parks and Rec., et pourtant, les créateurs de la série sont parvenus à le rendre si attachant.

Après une première saison, au cours de laquelle les personnages sont assez caricaturaux, la série évolue vers un ton moins acide ; les bons mots fusent pour faire avancer les thématiques et la vie personnelle des héros.                                                                                                                            Et tout au long, Ron a régulièrement crevé l’écran et les auteurs en ont pris conscience, lui offrant une place plus centrale.

Comment le personnage est-il devenu aussi « iconique » ?

Sous des traits de caricature "made in America" des 50’s, Ron Swanson est finalement un Monsieur Tout-le-monde, qui a des convictions inébranlables. Il travaille, vit une vie ordinaire faite de bonne nourriture et ne jure que par la vie privée, le bacon et le travail du bois.

Le personnage est un succès d’écriture, il est l’incarnation de la masculinité, sans être une succession de clichés ratés.

La force du personnage réside dans le fait qu’il est drôle mais jamais ridicule. Profondément moral et bienveillant. Ses déclarations sont des rappels de sagesse de bon père de famille, Ron était un  mentor pour les autres personnages.

Un acteur brillant 

Le succès de Ron Swanson, c’est aussi celui de Nick Offerman, un acteur qui aurait pourtant pu ne jamais apparaître dans la série.                                        Il avait postulé pour un autre rôle —supprimé entre temps— qu’il n’avait pas eu. 

Mais voulant de cet acteur, Daniels et Schur n’ont pas abandonné. Un autre personnage, le patron d’Amy fut inventé ; La performance remarquable de Nick Offerman en a fait un personnage riche et plein d’humour.

Une chose est sûre, Parks & Recreation n’aurait pas été la même sans lui.

Rendons hommage au grand Ron Swanson avec quelques perles pour finir :

-« Les lois sur le travail des enfants sont en train de ruiner ce pays. » (Child labour laws are ruining this country.)

-« Je me donne beaucoup de mal pour m’assurer que ma direction soit aussi insignifiante et inefficace que possible » (I work hard to make sure my department is as small and as ineffective as possible).

-« Le végétalisme est le triste résultat d'un esprit moralement corrompu. Reconsidère ta vie. » (Veganism is the sad result of a morally corrupt mind. Reconsider your life)

-« Lorsque les gens deviennent trop amicaux avec moi, j’aime me tromper dans leur nom pour leur faire bien comprendre que je ne m’intéresse pas vraiment à eux. » (When people get too chummy with me I like to call them by the wrong name to let them know I don’t really care about them).

-« Pêcher me relaxe, c'est comme le yoga, sauf que j'ai toujours quelque chose à tuer » (Fishing relaxes me. It’s like yoga, except I still get to kill something.)

-« L’honneur : si vous avez besoin de le définir, c’est que vous n’en avez pas. » (Honor: if you need it defined, you don’t have it.)

-« J’aime Tom. Il ne travaille pas beaucoup. » (I like Tom. He doesn’t do a lot of work around here.)

-« J’ai trouvé le moyen de réduire les dépenses publiques de 85%. Ma suggestion: supprimer les directions. » (I found a way to reduce government spending by 85%. Here is a hint. No more departments.)

Nina SAHRAOUI

Blogueuse à la Rédaction Digitale de "Liberté" (#RDL)

"Atteinte de sériephilie aigüe, et d’une ambition, assez inquiétante pour mon temps de sommeil et ma vue, de vouloir sans cesse renouveler les frontières de ma curiosité télévisuelle, en m’engloutissant des séries de façon boulimique."