Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

blog / ACTUALITÉS

«The Marvelous Mrs Maisel», la série qui fait du bien

©D.R.

Récompensée par le Golden Globe de la meilleure comédie le 7 janvier dernier, «The Marvelous Mrs. Maisel » est un peu passée inaperçue. Dans ce billet, Popcorn répare cette injustice.  

Si vous avez besoin d’un antidote à la morosité de l’hiver ; jetez vous sur la pétillante série d’Amazon Prime ; The Marvelous Mrs Maisel, qui va redonner le sourire à tous les dépressifs saisonniers ; il suffit d'observer l’héroïne, toute de rose vêtue, valsant dans les rues du New York des 50s pour être de bonne humeur.

L'héroïne de la nouvelle création d'Amy Sherman-Palladino (Gilmore Girls) joue son rôle de femme au foyer à la perfection, dans l’Amérique de 1958, Miriam “Midge” Maisel a coché toutes les cases que la société conformiste a inscrit sur son carnet d’épouse irréprochable; elle a un mari, deux enfants et un appartement élégant dans l'Upper West Side.

Après quelques années de mariage, son époux la quitte pour sa secrétaire. Ivre (de rage mais aussi d’alcool), la jeune femme de 27 ans se retrouve alors sur la scène d’un petit club, et provoque des étincelles en racontant ses déboires, elle se découvre ainsi un talent pour le stand-up.

GIRLPOWER                                                                                                                                          The Marvelous Mrs. Maisel est une parfaite réponse à toutes les fictions centrées sur des comiques masculins, sa dimension féministe est indéniable ; le parcours de Midge, qui va se libérer des carcans pour s’émanciper et prendre son envol, les monologues: « Pourquoi les femmes doivent-elles faire semblant d’être quelqu’un d’autre ? Pourquoi doit-on faire semblant d’être stupide, alors qu’on n’est pas stupide ? Pourquoi doit-on faire semblant d’être vulnérable alors qu'on n'est pas vulnérable ?»  Le personnage féminin domine les relations et est au centre de l’action.                                                                                                                                         La La série traite également de la complexité des relations parents-enfants, de la dénonciation du conformisme, la fragilité du couple, et la notion de classe.

The Marvelous Mrs. Maisel est résolument une série militante.

Cette joyeuse comédie en huit épisodes doit beaucoup au charisme, à la folie et au talent de son héroïne qui brille de mille feux ; Rachel Brosnahan. Cantonnée à un registre dramatique dans House of Cards, ici, impossible de ne pas tomber sous son charme, l’actrice crève l’écran.

Mention spéciale aux acteurs qui gravitent autour d’elle ; Alex Borstein, impeccable en manager de Midge, ou Tony Shalhoub (Monk) formidable en père rigide et sarcastique.

Dans ce divertissement feel good et virevoltant, les scénaristes s’amusent avec les clichés et nous servent des dialogues délicieusement piquants et portés par une joyeuse frénésie, le tout dans un univers esthétique rétro qui enchante et apporte de la fraîcheur.

The Marvelous Mrs. Maisel, se paie le luxe d’être à la fois une jolie reconstitution d’époque et une série au propos furieusement actuel.  

Après quelques heures de binge watching, il y a des chances que vous tomberez aussi amoureux de la Fabuleuse Mrs. Maisel…

Nina SAHRAOUI

Blogueuse à la Rédaction Digitale de "Liberté"  (#RDL)

"Atteinte de sériephilie aigüe, et d’une ambition, assez inquiétante pour mon temps de sommeil et ma vue, de vouloir sans cesse renouveler les frontières de ma curiosité télévisuelle, en m’engloutissant des séries de façon boulimique."


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER