Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

DCP de OUARGLA

1,2 milliard de dinars de chiffre d’affaires dissimulé

©D. R.

Le bilan du 1er semestre de l’année en cours de la Direction locale du commerce de la wilaya de Ouargla a fait état d’un chiffre d’affaires estimé à plus de 1,2 milliard de dinars dissimulé par des commerçants exerçant dans la wilaya. Ce montant décelé suite aux interventions de contrôle et d’inspection effectuées par les services de la qualité et la répression des fraudes, est qualifié de “vertigineux’’ par les spécialistes.
Il représente des transactions commerciales sans facturation relevées chez des commerçants, selon la même source. Le bilan du contrôle des pratiques commerciales pour la même période fait état de la saisie de quantités de produits non conformes aux normes réglementaires en matière du commerce, et des produits alimentaires périmés d’une valeur globale de 15 millions de dinars, a-t-on indiqué. S’agissant du contrôle de la qualité et la répression des fraudes, des décisions de fermeture de locaux commerciaux ont été prises durant la même période à l’encontre de 24 commerçants et 438 procès-verbaux ont été établis dont 437 transmis aux instances judiciaires en vue de leur traitement. Concernant les activités des services de contrôle des pratiques commerciales, des décisions de fermeture de locaux commerciaux ont été aussi prises pour 51 locaux et 1 062 procès-verbaux d’infraction ont été établis, dont 868 transmis à la justice. Ces infractions sont liées notamment à la vente de produits alimentaires non conforme à la santé du consommateur, du défaut de registre du commerce, de l’insalubrité et de la vente de marchandises dépourvues de factures conformément à la législation et la règlementation en vigueur en matière commerciale.

BOUHAMAM AREZKI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER