Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Première édition du salon de la formation et DE l’emploi à Bouira

250 postes d’emploi à pourvoir

La première édition du Salon de la formation et l’emploi à Bouira (SFEB) a ouvert ses portes, hier, au niveau de la Chambre de l’artisanat et des métiers (CAM). Pour l’occasion selon les organisateurs, pas moins de 35 entreprises ont pris part à cette manifestation, laquelle vise dans un premier temps le recrutement direct de 250 employés sur la base de CV et des compétences requises dans chaque domaine, a-t-on indiqué. En outre, ce salon s’est assigné comme objectif de permettre et faciliter la rencontre de jeunes sans emploi et de chefs d’entreprise, et leur offrir ainsi l’opportunité de discuter des critères et modalités de recrutement.
À cet effet, les représentants de différents secteurs d’activité participent à cette rencontre qui s’étalera sur deux jours et qui sera ponctuée de conférences, animées par des responsables de différents organismes, dont l’Ansej et l’Anem et des chefs d’entreprise, ainsi que des ateliers de formation.
Selon la Direction de l’emploi locale et pour l’année 2017, 24 604 postes d’emploi ont été octroyés, dont 8 088 postes entrant dans le cadre des placements classiques, à savoir en passant par l’Agence de wilaya pour l'emploi (Awem). Cette agence, dont les responsables ont été félicités par le directeur de l’emploi, a réussi à placer selon notre vis-à-vis, pour l’exercice 2017, 2 042 postes dans le cadre du Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP) et 556 pour les Contrats de travail aidé (CTA). Il y a lieu de noter que lors de la journée d’hier, un grand engouement été enregistré auprès des jeunes pour ce salon.

R. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER