Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Point de presse du chef de sûreté de wilaya de Boumerdès

“3000 policiers mobilisés pour assurer la sécurité des estivants”

© D.R.

Le chef de la Sûreté de la wilaya de Boumerdès, Ali Badaoui a affirmé dans un point de presse organisé, mercredi dernier, que ses services ont mis tous les moyens humains et matériels pour sécuriser les plages et assurer la quiétude des estivants. Selon Ali Badaoui, la criminalité est en nette régression à Boumerdès, dès lors que cette wilaya est parmi les 5 premières ayant connu une baisse en matière de criminalité. Pour les mesures prises durant cette saison estivale, l’animateur du point de presse dira : “La police veille rigoureusement à la gratuité des plages à Boumerdès et s’oppose à tous les dépassements concernant l’exploitation des plages sans autorisation. Nous poursuivrons en justice toute personne qui ne respecte pas l’instruction du ministère de l’Intérieur concernant l’accès gratuit aux plages”. Et de poursuivre : “Concernant le chef-lieu de wilaya, nos services assurent la sécurité sur 5 plages gardées et autorisées à la baignade. Les estivants ont à leur disposition le numéro vert. Nous sommes prêts à intervenir de jour comme de nuit dans le cadre de nos prérogatives. Nous avons mobilisé à cet effet, 3000 policiers.” Concernant la question de la gestion des parkings et les dépassements constatés ces derniers jours, Ali Badaoui a affirmé : “Il y a 2 parkings publics payants à savoir le parking Bouzegza et celui du stade olympique. Les autres sont anarchiques et illicites, et sont gardés par des mineurs qu’on traque chaque jour. Pour les 2 parkings publics, ils n’ont pas été cédés au privé. Ils sont gérés par l’APC et l’argent collecté est versé directement au Trésor public.” Concernant la couverture sécuritaire, le conférencier a indiqué que pour les 9 daïras de la wilaya, elles sont sécurisées à 100%, tout en précisant : “Nous avons en tout 11 Sûretés urbaines. La couverture sécuritaire au niveau de la wilaya est de 75%. Nous avons des projets de réalisation de nouvelles sûretés dans des quartiers ayant connu un développement démographique et urbanistique important, entre autres comme la cité Plateau à Khemis El- Khechna, haï El-Badr à Boudouaou, Sahel à Boumerdès, les cités de Bordj Menaïel et des Issers.” Concernant la situation des migrants subsahariens, le premier responsable de la Sûreté de  wilaya a précisé que des procédures sont en cours, pour leur prise en charge dans le cadre  des droits de l’homme, la santé publique et l’ordre public.


Nasser Zerrouki


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER