Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

AÏD EL-ADHA À BÉJAÏA

65 points de vente de moutons autorisés

© D.R.

Quelque 65 points ont été autorisés pour la vente du cheptel par les autorités à travers la wilaya de Béjaïa, à l'occasion de l'Aïd El-Adha, apprend-on auprès de l’inspecteur vétérinaire de la wilaya, Dr Idres Imad. Ces points de vente sont, précisera-t-il, répartis sur 34 communes de la région.
“Nous avons sollicité toutes les communes pour nous proposer des points de vente pour le cheptel. Seulement 34 communes sur les 52 que compte la wilaya ont répondu favorablement. Points de vente que nous avons retenus et ensuite proposés au wali pour prendre un arrêté d’autorisation”, a tenu à souligner l'inspecteur vétérinaire de wilaya. Il a indiqué, en outre, que 57 vétérinaires ont été d’ores et déjà mobilisés pour superviser ces points de vente, et une cellule de coordination de wilaya est installée. “Les vétérinaires auront à superviser ces points de vente pour vérifier que les maquignons disposent de certificats sanitaires de bonne santé de leur cheptel avant sa commercialisation”, déclarera Dr Idres. Une permanence sera assurée, ajoutera-t-il, même le jour de l’Aïd. Le jour où 8 brigades mobiles de vétérinaires, sept à Béjaïa et une à Akbou, ont été, selon la même source, mobilisées pour le contrôle des 11 structures d’abattage que compte officiellement la wilaya.
Parallèlement à ces mesures préventives sur la santé publique prises par les autorités de wilaya, les services vétérinaires de la wilaya de Béjaïa, en coordination avec les services de sécurité, veillent, selon le Dr Idres, au niveau des frontières des wilayas limitrophes de Béjaïa, sur les mouvements du cheptel. “Vendredi dernier, les services de sécurité ont intercepté un maquignon qui n’avait pas de certificat sanitaire de bonne santé de son cheptel”, citera en exemple Dr Idres.
Par ailleurs, il y a lieu de signaler que de plus en plus de pères de famille s’associent pour acheter un veau pour le sacrifice du jour de l’Aïd. La formule arrange, semble-t-il, à tout point de vue. Les familles n'auront pas à débourser beaucoup et auront des parts non négligeables de viande.


L. OUBIRA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER