Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Bourached (Aïn Defla)

À quand l’ouverture du marché de gros ?

©D. R.

Bien que les travaux relatifs à sa réalisation soient définitivement achevés depuis plusieurs mois, le marché de gros de fruits et légumes de Bourached au sud-ouest du chef-lieu de la wilaya d’Aïn Defla reste toujours fermé. Pour les habitants de cette commune qui attendent avec impatience la réalisation d’un tel projet, l’inquiétude est grande. “Nous sommes contraints de continuer à nous approvisionner en fruits et légumes chez les détaillants à des prix exorbitants. L’attente a trop duré car cette importante infrastructure commerciale demeure notre unique espoir compte tenu de la flambée des prix des produits alimentaires, lesquels ne cessent de grimper étonnamment au fil des jours. Pourquoi alors ce marché qui a coûté à l’État les yeux de la tête, n’est-il toujours pas opérationnel ?”, s’interrogent citoyens et commerçants à Aïn Defla. Pour rappel, le marché en question s’étend sur une superficie totale de 12 ha et dispose de 244 places et locaux commerciaux. “Il approvisionnera en fruits et légumes plusieurs wilayas limitrophes comme il accueillera des agriculteurs d’une grande partie du territoire national. Il est doté de toutes les commodités modernes (électricité, eau, sanitaires, accès, parking, aménagement interne et externe) qui permettront à la fois aux agriculteurs qui viennent y déposer leur marchandise et aussi aux vendeurs afin qu’ils puissent y travailler dans de très bonnes conditions. Ce marché, l’un des 9 importants que compte le pays et dont les travaux avaient été lancés pour la première fois en 2012, a coûté à l’État la somme de 300 milliards de centimes. Soulignons également que pas de 1 000 emplois (toutes catégories professionnelles confondues) seront créés au sein de cet établissement commercial une fois mis en service”, indiquent par ailleurs des sources administratives locales concernées. Mais à quand son ouverture ?

CHENAOUI Ahmed


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER