Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Tayeb louh à M’sila

Améliorer la performance de la justice

Tayeb Louh (au centre), ministre de la Justice, garde des Sceaux, lors de la cérémonie d’installation du nouveau président de la cour de M’sila. © D.R.

“Nous poursuivrons les efforts afin que le secteur puisse s'acquitter pleinement de ses missions constitutionnelles en matière de protection de la société contre toute forme de criminalité”, dira le ministre.

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh, a présidé avant-hier la cérémonie d’installation de Bouderballa Mohamed, nouveau président de la cour de M’sila. Lors de cette cérémonie, le ministre a rappelé que l’action de réforme et de modernisation se poursuivra de façon substantielle. S’exprimant devant une assistance rehaussée par la présence des autorités civiles et militaires de la wilaya de M’sila, M. Louh a évoqué le dernier mouvement partiel dans le corps de la magistrature décidé par le président de la République, président du Conseil supérieur de la magistrature. “Ce mouvement confortera le processus des réformes engagé dans le secteur de la justice”, dira-t-il. Mettant en valeur le processus des réformes initié par le président de la République depuis son élection à la magistrature suprême, M. Louh a évoqué la consécration de l'État de droit, la lutte contre la corruption, la consolidation des droits et des libertés et l'amélioration constante des prestations des structures de la justice. “Nous poursuivrons les efforts visant à améliorer la performance de la justice afin que le secteur puisse s'acquitter pleinement de ses missions constitutionnelles en matière de protection de la société contre toute forme de criminalité, notamment les crimes portant atteinte à l'économie nationale”, dira le ministre qui ajoute que le secteur donne beaucoup d’importance aux ressources humaines. M. Louh citera quelques-uns de ces nouveaux projets, y compris celui de l’École supérieure de la magistrature qui forme 150 magistrats par an. Le ministre de la Justice a annoncé le lancement d’un nouveau programme pédagogique, dès la rentrée prochaine, à l’École supérieure de la magistrature, avec un encadrement de haut niveau et une durée de formation de 4 années. M. Louh a aussi relevé la place de la femme dans le secteur. “Les femmes occupent pas moins de 45% des postes, ce qui traduit l'attachement du président de la République à encourager et donner les mêmes chances à toutes les catégories de la société”, a-t-il affirmé. “Les réformes ont permis la réalisation de nouvelles structures conformes aux normes internationales, ainsi que l’utilisation de moyens technologiques modernes dans le but de rapprocher l’administration judiciaire du citoyen”, dira le ministre. “Les réformes «profondes» et «importantes» engagées par l’État pour la modernisation du secteur de la justice commencent à donner leurs fruits”, a-t-il affirmé.
Le ministre a réitéré l’importance que revêtent les dispositions relatives aux assistants spécialisés au parquet qui permettront, dit-il, de mettre à la disposition du ministère public des experts spécialisés dans les domaines techniques, particulièrement financier, bancaire ou en relation avec les nouvelles technologies, pour assister les représentants du ministère public aussi bien pendant la phase de l’enquête préliminaire qu’après le déclenchement des poursuites, a expliqué le ministre qui annonce sa mise en service l’année prochaine (en premier lieu) dans 4 pôles et les tribunaux qui ont des affaires compliquées.


Chabane BOUARISSA

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER