Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Algérie Profonde

Bouira


Campagnes de démoustication inexistantes
 Les habitants de la ville de Bouira  déplorent la prolifération des moustiques dans tous les quartiers. C’est le cas des cités 1 100-Logements, 140-Logements, 250-Logements, lotissement Cadat, Drâa El Bordj, le centre-ville, qui sont souvent, notamment la nuit, envahis par ces insectes. Les habitants ne comprennent pas pourquoi les services concernés ne mènent pas, comme avant, des campagnes de démoustication en s’attaquant aux larves. Ce n’est malheureusement plus le cas.      
Farid Haddouche

Peine capitale contre un terroriste
La cour de Bouira a condamné le nommé Mohamed Amine B. O., âgé de 23 ans, à la peine capitale dans une affaire liée au terrorisme où l’accusé devait répondre des délits d’homicide volontaire avec préméditation, de tentative d’homicide, d’adhésion à groupe terroriste dans le but de semer la terreur au sein des populations, et d’instaurer un climat d’insécurité, et de destruction des biens publics en utilisant des engins explosifs.
Le deuxième accusé, B. S., un sexagénaire, poursuivi pour soutien au terrorisme,  s’est vu infliger une peine de 2 ans de prison ferme, assortie de 100 000 DA de dommage et intérêt alors que le ministère public avait requis 7 ans de prison à son encontre. Durant le procès, le premier inculpé s’est complu dans un mutisme total. Il est accusé de l’attaque  au mortier (hebheb) du village d’Aïn Cheriki,  de l’attaque d’un camion de l’armée au village El Barda dans la commune d’Aïn Bessem, de l’assassinat de 2 soldats, d’incursion dans un des villages de la commune de Souk Lekhmis, pour s’emparer de denrées alimentaires se trouvant dans la demeure du deuxième accusé.
F. Haddouche


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER