Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Algérie Profonde

Bréves du Centre

Pour cause d’absence de ralentisseurs devant une école : Protestation des parents d'élèves à Blida
 Les parents d’élèves de l’école Ben-Ramdane à Chebli, située à l’est de Blida, ont protesté contre le manque des ralentisseurs devant l’école et l’absence d’un pont pour pouvoir éviter que leurs enfants soient victimes d’un accident de la circulation. Les parents protestataires, qui avaient interpellé l’année dernière les autorités locales contre leur indifférence et négligence, ont voulu marquer cette rentrée scolaire avec une protestation pour faire rappeler aux élus en fin de mandat leur promesse non tenue. Pour rappel, l’école primaire en question est située dans une zone où la circulation routière est dense. Avec le retour des écoliers, le danger d’un accident de la circulation est constamment présent.
K. FAWZI

Béjaïa : 2365 appels sur le 1548 et le 17 reçus en août
 Pas moins de 2365 appels téléphoniques ont été reçus par les services des moyens techniques de la sûreté de Béjaïa sur le numéro vert (1548) et le numéro de secours (17) durant le mois d’août, indique le bilan de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Selon le même bilan, 659 appels ont concerné des demandes d’informations sur des accidents de la circulation, des crimes ou des dénonciations de tentatives d’atteinte aux biens publics et privés. Les mêmes services ont enregistré 703 appels au secours et 1002 autres pour demander des informations, des orientations ou pour solliciter l’intervention d’autres services, comme la Protection civile, en vue de secourir des blessés d’accidents de la route.
H. Kabir


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER