Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Algérie Profonde

Bréves du Centre

RÉALISATION D’UN THÉÂTRE DE DAÏRA À EL-KHEMIS (AÏN DEFLA) : L’entrepreneur déserte subitement le chantier !
Les travaux relatifs à la réalisation d’un théâtre de daïra à El-Khemis dans la wilaya de Aïn Defla que les amoureux du quatrième art et autres assoiffés de culture de toute la région attendent avec une très grande impatience depuis des années sont actuellement à l’arrêt. Implanté au centre-ville d’El-Khemis, précisément au quartier Dardara au sud du chef-lieu de la commune, ce projet dont les travaux ont été  lancés en février 2015, connaissent un taux d’avancement estimé à plus de 80%. Selon nos sources, c’est l’entrepreneur qui est chargé de la réalisation de ces mêmes travaux qui est à l’origine de cet arrêt. “Subitement, celui-ci a déserté le chantier sans se justifier. Malgré toutes les tentatives et autres initiatives engagées auprès de cet entrepreneur afin qu’il procède à la reprise des travaux en question, le chantier demeure toujours à l’arrêt”, tiennent à préciser nos mêmes sources. Celles-ci ajoutent également, dans le même cadre, que face à cette situation et conformément au code des marchés publics, des consultations viennent d’être engagées avec nombre d’entreprises afin de trouver celle qui pourra prendre en charge le reste des travaux. Soulignons, enfin, qu’une enveloppe financière de 430 millions de DA a été dégagée par l’État pour la réalisation de ce projet, dont les travaux relatifs aux gros œuvres sont presque terminés.
Ahmed Chenaoui

TAMANRASSET : L’installation des feux tricolores suscite la controverse
Malgré leur importance pour protéger les piétons et  réguler la circulation souvent perturbée par la conduite pas très civique de certains automobilistes, les feux de signalisation, installés récemment dans la ville de l’Ahaggar, suscite déjà la controverse. Si certains saluent cette nouvelle initiative, d’autres voient en elle une entorse au code de la route eu égard aux embouteillages créés aux intersections où ils sont mis en place, notamment aux heures de pointe.  Il suffit de se rendre au rond-point Moulay-Omar ou encore à l’intersection de l’APC pour confirmer cet état de fait. D’aucuns soulèvent la durée des feux d’intersection et le temps d’attente des usagers qui n’a vraisemblablement pas été calculé en fonction de la demande des véhicules et des piétons.  L’implantation des dos d’âne à quelques mètres des axes des  feux a également été signalée par les automobilistes, contraints de ne pas respecter leur position, encore moins les signaux tricolores. Interrogé sur cette question, le chef de sûreté de wilaya de Tamanrasset, M. Okkache Mekid,  indique que toutes les anomalies liées aux feux de signalisation lumineux ont été soulevées dans un rapport détaillé adressé à la commission compétente auprès de la wilaya.
RABAH KARECHE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER