Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’ALGÉRIE PROFONDE / Centre

L’Algérie profonde

BRÈVES du Centre

©D. R.

Clôture de l’exercice budgétaire 2017 à Médéa : Baisse des recettes fiscales
La clôture de l’exercice budgétaire 2017 a été marquée par une cérémonie de présentation du bilan des recettes et des dépenses enregistrées au titre de l’année 2017, et la signature des documents de clôture par le wali, Mohamed Bouchema. Au cours de sa présentation, Moussa Baa, trésorier de la wilaya de Médéa, a déroulé les données détaillées relatives aux recettes provisoires arrêtées au 28/12/2017, les dépenses d’équipement ainsi que la consommation des crédits de paiement alloués au titre de l’exercice. Hormis une légère baisse des recettes fiscales par rapport à l’année précédente, s’établissant à 7 935 654 402 DA, le volume des autres recettes a enregistré des augmentations notables, en dépit d’une conjoncture économique peu favorable. Ainsi, les recettes domaniales et budgétaires 2017, de montants respectifs de 6 56 433 621 DA et de 1 034 300 549 DA, ont été multipliées respectivement par 2 et par 3 par rapport à l’exercice 2016. Concernant le chapitre des dépenses d’équipement englobant les différents programmes de développement, il est fait état d’un montant de crédits alloués en 2017 de l’ordre de 2 751 326 351 DA, dont seulement 50,65% ont été consommés.

M. EL-BEY

Aéroport Soummam de Béjaïa : Deux faussaires arrêtés
Une femme et un homme ont été arrêtés, la semaine passée, par la police des frontières à l’aéroport Soummam Abane-Ramdane de Béjaïa. La femme, native de la région d’Amizour, a été arrêtée pour un faux visa Schengen, apposé sur son passeport, et l’homme, un binational, a été appréhendé pour un faux certificat de résidence. Les deux faussaires, appréhendés, ont avoué lors de leur audience par la police des frontières qu’ils étaient en possession de faux documents. Les deux personnes appréhendées s’apprêtaient à prendre des vols à destination de Paris. Pour la femme, la police des frontières s’est rendu compte après un contrôle approfondi du passeport de cette dernière que le visa Schengen en sa possession était un faux. Cette dernière a, selon une source sécuritaire, avoué que son visa, délivré par le consul français à Alger, était un faux. Selon les déclarations de cette dame aux enquêteurs de la PAF, elle a obtenu son faux visa par un homme habitant Alger auquel elle avait remis deux photos et une somme de 1000 euros. Un homme qu’elle avait rencontré par le biais de son mari, selon sa déposition à la police, résidant en France.
Pour le binational, arrêté en possession d’une fausse carte de résidence, il a avoué que c’était lui qui avait trafiqué son document dans un cybercafé. Les deux faussaires ont été présentés devant la justice, précise notre source sécuritaire, après leur audition par les enquêteurs de la PAF, devant le parquet de Béjaïa.

L. OUBIRA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER