Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

L’Algérie profonde

BRÈVES du Centre

©D. R.

Blida : Prolifération inquiétante des chiens errants
La prolifération des chiens errants dans la wilaya de Blida constitue un véritable danger pour les citoyens qui lancent un appel aux autorités locales. En effet, les résidents de certains quartiers comme Montpensier, à Blida, n’ont pas eu de cesse de se plaindre, d’autant plus que la majorité de ces chiens sont porteurs de maladies graves. Rien que durant l’année dernière, la wilaya de Blida a enregistré près de 100 cas de morsures provoquées par des chiens errants et autres bêtes comme les rats-taupes. Elle a enregistré également trois décès dont un enfant mordu par un chien enragé. Pourtant une unité d’éradication des chiens errants a été créée au niveau du CET de Beni Mered, qui offre ses services aux communes désirant éradiquer ces animaux. Cette équipe de nettoyeurs équipée de 2 véhicules adaptés à ce genre d’opération, semble méconnue par la majorité des communes de la wilaya de Blida qui recourent à des moyens archaïques.

K. FAWZI

Bac à Ouargla : Prise en charge de 200 candidats par des associations
Dix associations culturelles fusionnées sous la dénomination de “la coordination du quartier de Bouamar’’ se sont mobilisées depuis le premier jour du bac pour la prise en charge de 200 candidats issus des régions reculées de la wilaya de Ouargla. Les adhérents de ces associations ont réquisitionné deux mosquées en la circonstance pour la prise en charge des candidats durant la pause et cela en leur offrant des repas du déjeuner et en aménageant des espaces pour permettre à ces candidats de se reposer et la possibilité de faire des révisions durant les moments d’intervalles. Comme il a été demandé aux commerçants et transporteurs de voyageurs des lignes reliant le quartier de Bouamar au centre-ville de Ouargla d’assurer la permanence à longueur de journée afin de faciliter le déplacement des candidats. Selon le représentant de la coordination du quartier de Bouamar, cette initiative, la première du genre, assigne comme objectif de préparer un environnement propice et d’instaurer un climat serein aux candidats provenant des régions de Touggourt, Hassi-Messaoud et Hdjira de manière à leur permettre d’examiner dans de meilleures conditions. Par ailleurs, les candidats ont beaucoup apprécié les efforts consentis par les initiateurs de ladite action ainsi que le bon accueil qui leur a été réservé. Comme ils ont émis le souhait d’accentuer ce genre d’actions de bienfaisance durant les prochaines sessions du baccalauréat.

Ammar Dafeur


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER