Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

L’Algérie profonde

BRÈVES du Centre

©D. R.

Boumerdès : Ouverture du Salon de la mère et de l'enfant
La troisième édition du Salon national de la mère et de l'enfant a été ouverte lundi à la maison de la culture Rachid-Mimouni du chef-lieu. Ont participé à ce salon 30 exposants représentant six wilayas, à savoir Constantine, Sétif, Béjaïa, Tiaret, Alger et Boumerdès. L’organisation de cette manifestation a pour objectif, selon les organisateurs, de créer un espace collectif et varié, regroupant plusieurs acteurs qui ont un lien direct avec la mère et l’enfant. Outre cet objectif, le salon permet aux participants de partager les expériences acquises chacun dans son domaine. Plusieurs espaces et ateliers ont été installés à cet effet, entre théâtre, peinture et dessin.

Nasser Zerrouki

EPH d’Ouargla : Pose de dix implants cochléaires   
Neuf enfants âgés entre deux et cinq ans et une femme de 52 ans, issus de différentes régions du sud du pays, ont bénéficié d’interventions chirurgicales pour la pose d’implants cochléaires au niveau de l’Établissement public hospitalier Mohamed-Boudiaf d’Ouargla. Ces interventions ont été effectuées par une équipe médicale du même hôpital dirigée par Dr Abazi Mohammed Kamal. Il est à noter que dans le cadre d’un programme tracé par la même structure hospitalière depuis 2009, pas moins de 65 opérations d’implants cochléaires ont été menées jusqu’à ce jour, apprend-on d’une source de l’EPH Mohamed-Boudiaf. Et d’ajouter que le coût total d’une opération d’implant cochléaire peut atteindre jusqu'à un milliard deux cents millions de centimes.

Ammar Dafeur


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER