Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Algérie profonde

Bréves du Centre

TAMANRASSET : 4 ans de prison pour deux trafiquants de psychotropes
 Deux trafiquants de psychotropes ont été condamnés, en fin de semaine, par le tribunal de Tamanrasset à quatre ans de prison ferme et à une amende de 200 000 DA chacun, a-t-on appris, jeudi dernier, auprès de la Sûreté de wilaya. Les deux prévenus, âgés respectivement de 20 et 21 ans, ont été inculpés pour détention et commercialisation de psychotropes. Selon un communiqué de la SW, les mis en cause avaient été interpellés au début du mois en cours au quartier Guettaâ El-Oued, dit Château, par les éléments de la police judiciaire, en flagrant délit de détention de 98 comprimés psychotropes de marque Tramadol 225 mg. Le pot aux roses a été découvert à la suite d’une perquisition effectuée dans le domicile loué par l’un des accusés. Ce dernier aurait fait du hall de la maison un endroit de stockage et d’enfouissement de toutes formes de substances narcotiques qu’il s’apprêtait à écouler sur le marché local. De leur côté, les éléments de la 3e sûreté urbaine ont procédé à l’arrestation de deux dealers en possession d’une quantité non négligeables de kif traité, indique la même source.
RABAH KARÈCHE

Après le blocage de plusieurs mois : Le wali de M’sila gèle l’APC de Sidi M’hamed
 La situation de blocage dans laquelle se démenait l'APC de Sidi M’hamed (133 km du chef-lieu de la wilaya de M’sila) a finalement poussé le wali, Hadj Mokdad, à réagir en gelant les activités de cette dernière et la désignation du chef de daïra de Aïn El-Melh à gérer les affaires courantes, a-t-on appris jeudi dernier d’une source proche du dossier. En effet, la persistance de ce conflit opposant les élus au président de l'APC, la non-approbation des délibérations, notamment celle relative au budget 2018, ont justifié cette décision prise par le wali. Il est utile de rappeler que le wali avait donné plusieurs mois aux élus pour trouver un terrain d’entente avant de prendre cette décision dans l’intérêt de la population.
Chabane BOUARISSA

BÉJAÏA : Saisie de 1 800 kg de viande blanche avariée
 Les éléments de la police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement (Pupe), en collaboration avec la direction du commerce de Béjaïa, a saisi dernièrement pas moins de 1 800 kg de viande blanche avariée destinée à la consommation, lors d’un contrôle effectué sur deux camionnettes à Bir Slam. Selon un communiqué de la Sûreté de wilaya, 1400 kg de la marchandise ont été saisis dans une camionnette appartenant à M. Y. et 400 kg dans un deuxième véhicule appartenant à M. Dj. La viande saisie a été transférée à l’abattoir communal où elle a été détruite en présence des deux contrevenants. Ces derniers ont été invités à se rapprocher des services concernés pour la suite des procédures, note-t-on dans le communiqué de la Sûreté de wilaya.
H. KABIR


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER