Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Algérie profonde

Bréves du Centre

Célébration du 20 août à Médéa : Distribution de 400 logements
 Dans le cadre des festivités célébrant la journée du 20 Août, une cérémonie de remise de clés de logements a eu lieu au siège de l’APW de Médéa, en présence des autorités militaires et civiles et des représentants du mouvement associatif. En effet, pas moins de 400 logements de différents types ont été distribués à leurs bénéficiaires, dont 170 logements sociaux publics, 7e opération du genre depuis le début de l’année en cours, à la grande joie des familles qui attendaient l’événement avec impatience. Survenant la veille de l’Aïd, l’opération de distribution de logements marquant des dates historiques doublées d’une date religieuse, sera suivie par d’autres opérations prévues dans le calendrier des commémorations des fêtes nationales et religieuses avant la fin de l’année en cours, a-t-on annoncé. En outre, la délégation officielle conduite par le wali, Mohamed Bouchema, s’est rendu à l'occasion de la célébration du 20 Août dans la commune d’El-Hamdania (16 km au nord du chef-lieu) où il a été procédé à la mise en service de l’alimentation en gaz de ville de 422 foyers.
M. EL BEY 

M’Sila : Une fillette de 4 ans écrasée par un camion
 Dramatique accident au vieux quartier ‘’El Kouche’’ en plein centre-ville de M’sila. Le voisin n'a pas vu l'enfant alors qu'il aurait effectué une marche arrière avec un camion. C'est un accident dramatique, survenu dernièrement. Une fillette répondant aux initiales Ch. F., âgée de 2 ans, est morte écrasée par un camion conduit par son voisin. L'homme était, semble-t-il, en train de faire une marche arrière avec son véhicule lorsqu'il a écrasé la fille, qui jouait devant  la maison familiale. Les secours ne sont pas parvenus à ranimer la fillette, morte avant son arrivée à l’hôpital. Le chauffeur a été entendu par les services de police et une enquête a été ouverte pour “homicide involontaire”, même si la “thèse de l'accident reste privilégiée”, précise-t-on, afin de comprendre les circonstances exactes du drame.
Chabane BOUARISSA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER