Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

L’Algérie profonde

BRÈVES du Centre

Blida : Distribution de  1 800 cartables aux orphelins
Le Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja (CEIMI), a distribué 1800 cartables, pleins d’affaires scolaires, aux enfants orphelins de la wilaya de Blida. L’opération a été réalisée en collaboration de l’association Kafel El-Yatim qui active pour soutenir ces enfants démunis. Ces cartables ont été partagés entre les écoliers des trois paliers soit 600 cartables chacun. Pour Kamel Moula, président du CEIMI, ce don est le plus beau cadeau qu’il faut offrir à ces enfants orphelins pour qu’ils réussissent leur cursus scolaire. “Mon grand bonheur, c’est de voir ces enfants franchir le pas de l’université pour obtenir un diplôme supérieur”, lance le patron de la marque des cosmétiques Venus. Ce dernier a insisté auprès  des responsables de l’association Kafel El-Yatim pour que ce don de cartables soit adressé directement aux enfants orphelins. “Nous insistons pour que le cartable aille directement à ces enfants afin qu’ils prennent le chemin de l’école avec sourire et enthousiasme”, a déclaré le patron du CEIMI.

K. FAWZI

GESTION DE l’APC DE M’SILA : Des élus demandent l’ouverture d’une enquête
Désormais la situation au sein de l'APC de M’sila s'aggrave de jour en jour, suite au bras de fer qui oppose le P/APC et 21 élus de la commune. Sur les 33 élus de l’APC de M’sila, 21 sont décidés plus que jamais à mettre tout sur la table dans le but, croit-on, d’éplucher tous les dossiers concernant la gestion de la mairie. Le conflit vient de s'aggraver en effet après la lettre ouverte adressé par 21 élus au premier magistrat de la wilaya de M’sila. Dans cette correspondance, les élus dénoncent les agissements arbitraires du maire et sa mauvaise gestion. Les élus ont demandé au wali d’ouvrir une enquête sur la gestion de l’APC de M’sila. Ces graves  accusations ne vont pas certainement favoriser le climat du dialogue au sein de l'exécutif communal pour régler le conflit qui existe déjà depuis plusieurs mois. Nous avons essayé de contacter le maire mais en vain.

Chabane BOUARISSA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER